Jésus est-il un glouton et un ivrogne?

Avent 2017, vendredi 15 décembre

Le monde dans lequel vivait Jésus était littéralement hanté par la question de savoir comment accéder au Royaume, comment gagner son ciel, comment influencer Dieu en notre faveur, nos besoins?

Rien n’a vraiment changé à bien y penser. Aujourd’hui, pour peu que l’on écoute ceux qui pratiquent encore, qui pensent, et peut-être toi aussi, qu’ils doivent répondre à toutes les exigences de la Loi, des règles chrétiennes pour accéder à Dieu. Qu’il est très exigeant, intraitable, sélectif, et qu’il observe les moindres détails de leur vie.

Tu te retrouves dans cette description? Probablement que oui ou tout le moins plein de personnes encore croyantes autour de toi.

Cette retraite que je te propose pour l’Avent est probablement un coup de tonnerre dans ta vie spirituelle.

Je te propose tout le contraire. Tu n’as pas à conquérir Dieu, mais à l’accueillir frappant à la porte de ton âme.

« Écoute, je me tiens à la porte et je frappe; si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai CHEZ LUI, je mangerai avec lui et il mangerai avec moi. » (Apocalypse 3, 20)

Il est là prêt à t’envahir sans condition, attendant juste ton oui, ton consentement, ton désir, ton abandon. Rien de plus!

Sûrement qu’au Moyen Âge je serais en prison condamné par le Grand Inquisiteur pour de tels propos.

Imagine! J’annonce un Dieu d’Amour sans condition, d’une infinie tendresse gratuite, d’une miséricorde totale.

Un Dieu qui désire en plus te confier une mission glorieuse pour continuer encore aujourd’hui la mission qu’il a commencée. Vite, la prison pour moi! Scandale total!

L’incarnation se continue en toi!

Encore pour quelques jours, nous préparons la célébration de la venue du Seigneur sur terre. Le 25, à Noel, il naîtra dans une crèche puante et sale, une étable d’animaux, car il n’y a pas de place pour le couple dans les hôtels.

Cette incarnation, cette crèche, c’est toi, c’est ton âme. Tu es le lieu de son Amour, de sa présence.

C’est en toi, dans ton être spirituel qu’il veut entrer et naître dans toute sa gloire et sa plénitude.

Il n’a pas peur d’avancer VERS TOI, tel que tu es actuellement.

Il n’a pas honte de s’offrir à ta pauvreté, ta différence, tes vices cachés. Il t’aime au-delà de tout, malgré tout.

Il s’invite lui-même en toi, dans ton âme pour y recréer le Royaume des cieux.

Les Juifs pharisiens de son temps, le voyant manger avec les publicains et les prostituées, ne manquent pas de faire courir des bruits sur lui : « Voilà un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs »  (Matthieu 11, 19).

Ils ne savent pas quoi inventer. Jésus démontre par ses nombreux repas avec les petits, les faibles, les exclus, que son Amour est totalement inconditionnel, gratuit, ouvert à tous.

Plus encore, dans l’évangile de Luc, il signale que le Christ est celui qui SERT à table et non celui qui se fait servir (Luc 22, 27).

Prions :

Seigneur Jésus-Christ, Fils de Dieu,

Je te rends grâce de me dire que le Royaume des cieux est pour moi, pour tous, sans restriction puisque c’est toi qui l’ouvres. Tu me conduis par ta présence glorieuse dans mon âme.

Des chants de joie animent mon cœur en constatant ton désir de vivre en moi, dans mon âme en premier, puis dans tout mon corps ensuite.

Donne-moi, par ton Esprit saint, de réaliser l’immense simplicité de t’ouvrir mon âme. Juste dire à mon âme de s’ouvrir à toi en mettant la main sur mon cœur. Rien de plus. Un enfant de quatre ans comprend cela.

Oui, mon âme, ouvre-toi maintenant et bois la source d’eau vive de l’Esprit saint. Ouvre-toi toute grande, sans restriction aucune.

Oui mon âme blessée, ouvre-toi et bois maintenant et toute la journée le sang miséricordieux de Jésus-Christ, Fils de Dieu.

Oui mon âme assoiffée, reçois la présence chaude, amoureuse, glorieuse, miraculeuse du Ressuscité, de Jésus-Christ, Fils de Dieu. Laisse-toi inonder totalement!

Merci, Père, de faire de mon âme ta crèche glorieuse de la présence de ton Fils Jésus!

Je suis heureux d’être autant choyé! Alléluia, alléluia, alléluia!

Amen, amen, amen!

La venue du Seigneur

Oui, aujourd’hui prépare-toi à la venue du Seigneur Dieu dans ton âme et réjouis-toi de l’immense simplicité que cela demande.

UN simple OUI, comme Marie répondant à l’ange Gabriel.

Le Seigneur, lui-même, s’invite chez-toi, comme il l’a fait avec Zachée (Luc 19).

Il n’y aura pas de commentaire aujourd’hui. Tu pourras intervenir demain.

Merci de ta propagande pour cette retraite de l’Avent auprès de tes amis du Net!

Je prie pour toi!

Pierre

Jésus est-il un glouton et un ivrogne?
4.8 (96.92%) 26 vote[s]

Besoin de prières? Besoin de prières, de te rapprocher de Jésus? Inscris-toi
+