Le Royaume de l’Amour subit-il des violences et à cause de qui?

Avant 2018, jeudi 13 décembre

Le texte de l’évangile d’aujourd’hui soulève en moi des questions. Surtout, que je viens de passer la journée (samedi 8 décembre) à surveiller la télévision qui me montrait en direct la violence dans les rues de Paris. Tu imagines bien que je disais à Dieu : « Seigneur, prends pitié, prends pitié! »

Le texte du jour dit : « Depuis les jours de Jean le Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux subit la violence et des violents cherchent à s’en emparer » (Matthieu 11, 11-15).

Je suis tenté de te demander, comme à moi : Est-ce que tu peux dire que la France est « un Royaume de Dieu » attaqué, comme la Côte d’Ivoire, le Canada, la Belgique, etc.?  La violence dans les rues ne manque pas.

Je ne sais pas quelle est ta réponse, mais je sais que TOUT ce qui a été créé, l’a été par la « Parole », par Jésus. « Dieu a fait toutes choses par lui, (Jésus, la Parole) rien de ce qui existe n’a été fait sans lui. » (Jean 1, 3). C’est clair!

Je suis porté à ajouter que les enfants du Royaume des cieux sont les habitants, tous les habitants de la terre : toi, moi, ton voisin, ton ami, ton ennemi, tout le monde, de partout. Des enfants, bien que vulnérables, créés comme lui, à son image donc portion de son Royaume de gloire. Autre vérité de fond!

«  Dieu créa l’homme à son image et à sa ressemblance » (Genèse 1, 26-27).

Si tu relis l’évangile du jour, tu peux te demander si des « violents » cherchent à s’emparer de toi?

Qui sont les violents? Voilà la question!

Ton véritable ennemi

Je crois que ton véritable ennemi n’est pas là où tu le crois. Je te surprendrai encore une fois. Eh Oui! Oublie les casseurs!

Je crois que ton ennemi, comme le mien, c’est toi-même, moi-même. Oh!

Tu es ton propre ennemi. Surtout le « jugement » que tu portes sur toi-même. C’est funeste, « ça te tue! » comme on dit en Côte d’Ivoire.

C’est sûrement un gros morceau à avaler pour toi. J’en conviens!

Tu commences par accuser les autres, tes parents, les autorités, les politiciens de ton malheur, mais tu en finis par t’accuser toi-même, te juger, te diminuer, te sentir indigne.

Dans ce rejet de toi-même, de ta vie, ton éducation, ton physique, tes ressources, tu es à un pas de céder à tous les mouvements de violence sociale et politique. C’est la guerre contre toi-même, pourtant image de Dieu, qui déclenche toutes les guerres que l’histoire a connues.

Dans ta quête de bonheur, tu essaies tout ce que tu entends comme moyens de pression sur Dieu pour avoir ce qui te manque. Puis, tu es déçu. Tu en arrives à ne plus croire à son Amour. Tu es encore dans la spiritualité de l’Ancien Testament. Des choses à faire et non une relation intime avec ton Papa d’Amour!

Un jour arrive

Puis, un jour arrive, au détour d’une retraite, d’un texte inspiré par l’Esprit saint lui-même, d’un prédicateur qui donne sa voix au cœur de Dieu, et ton cœur est bouleversé.

Sans l’avoir vraiment recherché, l’Élu, l’Agneau ressuscité, transfigure ton âme, ta vie, ton existence.

Tu n’es pas plus riche, plus beau, mais le procès contre toi-même est terminé. Tu aimes Dieu, ton prochain ainsi que TOI-MÊME.

J’ai vu des « gilets jaunes » en France avec des sourires magnifiques, des messages de revendications vraies, mais tellement sereins, rayonnants, que j’ai vu le regard de Dieu dans leurs yeux. Sincèrement, si j’habitais en France, je serais le premier à leur donner des ressources pour tenir le coup dans la paix. Tout est dans la vigueur et la santé de l’âme.

Prions :

Seigneur Dieu,

Je suis mon pire ennemi et en même temps mon meilleur ami. Tout ce que tu souhaites est ma décision de rester dans l’espérance et de te laisser me façonner librement.

De te laisser déposer ta manne glorieuse dans mon âme. Je l’ouvre dès cette seconde :

Mon âme, mon âme, ouvre-toi à la lumière céleste qui me redonne l’amour de moi-même, de toi, de l’autre. Reçois le grand amour qui transforme tout en moi et autour de moi. Laisse Jésus, l’Agneau de Dieu, guérir l’envergure de ma désolation intérieure. Bois l’infini de sa consolation d’Amour. Accepte que l’Esprit saint dépose son baume glorieux sur mes plaies souterraines qui déclenchent mes violences inconscientes. Alléluia!

Seigneur, je viens de lire des mots en moins de dix secondes. Je m’arrête et je les reprends doucement, en arrêtant après chaque phrase en prenant conscience que mon âme TE PARLE à toi, Papa d’amour, mon Papa de tendresse et de guérison profonde.

Mon âme, mon âme, ouvre-toi dès maintenant à la lumière céleste qui me redonne l’amour de moi-même, de toi, de l’autre. Reçois le grand Amour qui transforme tout en moi et autour de moi. Laisse Jésus, l’Agneau de Dieu, guérir l’envergure de ma désolation intérieure. Bois l’infini de sa consolation d’Amour. Accepte que l’Esprit saint dépose son baume glorieux sur mes plaies souterraines qui déclenchent mes violences inconscientes. Alléluia!

Je te rends gloire de me plonger maintenant dans l’univers du rassasiement de paix, de bonheur, de sérénité, de guérison dans mon être profond. Tu me plonges dans l’univers de ton Amour dans tous les domaines de ma vie.

Amen, amen, Amen.

Tu me rends heureux!

Ne jamais capituler

Tu ne dois jamais capituler dans ta recherche de communion joyeuse, goûteuse et apaisante avec ton Papa d’Amour, avec l’autre, avec toi.

Tu as été construit par le Créateur pour vivre dans ton héritage de gloire et surtout quitter ta robe de tristesse et d’auto jugement. Amen!

Tu peux te sentir irrité suite à cette méditation? Tu peux être totalement rempli de bonheur et de chaleur? Pourquoi ne pas laisser un commentaire au bas de cette page?

Un petit clic sur une des étoiles jaunes nous aide sur les moteurs de recherche du Net.

Merci de faire connaître notre retraite quotidienne de l’Avent à tes amis du Web! Tu peux reproduire le texte sur ta page Internet en toute liberté.

À demain pour un nouveau texte, ne manque pas.

Je sais que Dieu se manifeste aujourd’hui-même dans ta vie! Amen!

Pierre


Poésie de l’âme

Poésie de l'Âme, par Sébastien GrondinLe bien et le mal ne font qu’un

Le mal n’étant que le bien inachevé

Une étape dans un processus

Une partie fondamentale d’un tout

Un indispensable à ta croissance spirituelle

Sébastien G. Toulouse

Le Royaume de l’Amour subit-il des violences et à cause de qui?
4.7 (94.16%) 373 vote[s]

Besoin de prières? Besoin de prières, de te rapprocher de Jésus? Inscris-toi
+