Ta pauvreté a tout pouvoir sur le cœur de Dieu

Carême 2019, samedi 30 mars

Tu es chanceux aujourd’hui, car tu es choyé par ton Papa d’Amour!

L’Église te propose de comprendre que le climat d’humilité, de vérité, de vulnérabilité et de pauvreté ouvre les portes du Royaume céleste et touche le cœur de ton Papa du ciel.

Tu es invité à comprendre la vraie prière qui est une communion sans masque, sans esprit de marchandage, juste toi comme tu es, en vérité et lui comme il est, juste Amour.

« La prière est aussi simple que boire un verre d’eau » (Père Yves Girard, moine).

« En ce temps-là, à l’adresse de certains qui étaient convaincus d’être justes et qui méprisaient les autres, Jésus dit la parabole que voici : « Deux hommes montèrent au Temple pour prier. L’un était pharisien, et l’autre, publicain (c’est-à-dire un collecteur d’impôts).

Le pharisien se tenait debout et priait en lui-même : Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes qui sont voleurs, injustes, adultères ou encore comme ce publicain. Je jeûne deux fois par semaine et je verse le dixième de tout ce que je gagne.

Le publicain, lui, se tenait à distance et n’osait même pas lever les yeux vers le ciel; mais il se frappait la poitrine, en disant : Mon Dieu, montre-toi favorable au pécheur que je suis!

Je vous le déclare : quand ce dernier redescendit dans sa maison, c’est lui qui était devenu un homme juste, plutôt que l’autre. Qui s’élève sera abaissé qui s’abaisse sera élevé » (Luc 18,9-14).

Après la lecture de cette histoire, cette parabole de Jésus, tu comprends qu’il y a deux attitudes spirituelles qui s’opposent.

Le pharisien fort de ses vertus, ses sacrifices, ses jeûnes, ses prières quotidiennes et l’autre, le pourri, le publicain qui n’a que sa pauvreté, son indignité, sa petitesse à offrir à Dieu.

Les deux sont dans le Temple pour obtenir un soutien, une grâce, un geste de Dieu.

Selon l’ancienne Alliance, le pharisien est certain de remporter le gros lot de bénédictions. Sa sainteté est connue de tous, surtout de lui-même. Dieu ne peut pas lui refuser quoi que ce soit. Il a un « pouvoir d’achat », de pression sur Dieu assuré avec ses acquis de sacrifices, de vertus, de jeûnes. Voyons! C’est évident!

Mais il y a un clash, une difficulté, un désaccord parce que la « Nouvelle Alliance » a remplacé l’ancienne. Oh!

Le cœur de Dieu se révèle dans toute sa vérité infinie

C’est le petit, le mécréant, le paumé, l’instable, celui qui se sait pauvre en lui-même, qui quitte le Temple avec des grâces divines et des bénédictions célestes.

Il a osé s’offrir comme il est, sans négociation, sans pression, juste humble, en vérité!

Il n’a aucune prétention en lui, aucun moyen de pression sur Dieu à partir de ses mérites, comme le pharisien « religieux ».

Le publicain est juste ouvert, vrai, sincère. Son cœur est transparent, authentique, humble.

« Bienheureux les cœurs purs (transparents), car ils verront Dieu » (Matthieu 5, 8).

Il voit Dieu, il le sent, il goûte sur-le-champ, immédiatement la puissance de son Amour chaud, sa paix intérieure, sa compassion et sa miséricorde gratuite.

Toute une leçon de vie spirituelle pour toi et pour moi.

Lorsque tu acceptes tes limites, tes pauvretés, tes différences avec sérénité et que tu ouvres « ton âme » largement à ton Père des cieux, alors le cœur de Dieu est ébranlé, il s’ouvre. Tout le Royaume d’Amour s’agite en ta faveur. L’impossible devient ton chemin de vie. Amen!

Ta pauvreté a tout pouvoir sur le cœur de Dieu. Incroyable, mais vrai!

Réalise, que ton orgueil, surtout spirituel, lui bouche les oreilles. Eh oui!

« Dieu s’oppose aux orgueilleux, aux humbles il accorde sa grâce » (1 Pierre 5, 5).

Regarde comment le pharisien pieux était certain d’avoir suffisamment de monnaie d’échange pour soutirer une grâce à Dieu. Il pousse même l’orgueil à se comparer avec le paumé, le « pourri » en arrière du Temple. Faut le faire!

Vraiment, il ne connaît pas Dieu, c’est son plus gros problème.

Prions

Seigneur Dieu tout-Amour et toute humilité,

Je viens à toi aujourd’hui tel que je suis. Pas de maquillage, pas de mensonge, pas de mérite pour t’arracher une faveur pour moi ou l’un de mes proches. NON!

Je viens juste t’ouvrir humblement ma faiblesse connue de tous et celles cachées, pas toujours avouables. 

Je réalise par cette méditation que ma pauvreté est mon passeport pour parvenir à ton cœur d’Amour et de gloire. Amen! Bénis l’équipe derrière ce blogue!

Je t’ouvre dès maintenant mon âme blessée, assoiffée d’infini. Je sais que tout est possible pour toi, car tu m’aimes totalement, gratuitement, et surtout sans condition. Amen!

Mon âme, mon âme, ouvre tes portes toutes grandes et reçois le levain d’Amour, de paix, de miséricorde de mon Papa du ciel! Bois l’élixir divin en recevant le flot de la bonté purificatrice contenue dans le sang glorieux et miraculeux de Jésus-Christ, le Fils de Dieu! Accepte le cadeau de l’Esprit consolateur qui te fortifie et me donne de changer ma façon de vivre et de me comporter avec mes proches! Oui, oui, mon âme, reçois la plénitude accordée au pauvre que je suis! Amen! (x3)

Oui Papa, je désire être une personne « nouvelle ».

Je sais que tu as déjà commencé ton œuvre de gloire dans mon âme, mon être et toute ma vie.

Amen, amen, amen!

Jésus te parle aujourd’hui

Que dirais-tu d’entendre pendant ta prière ce soir : « Mon petit, mon cœur, mon unique, viens me rejoindre derrière le Temple, je suis là avec le pauvre « paumé, blessé » qui souffre et qui s’ouvre à moi. Viens, viens, nous serons trois dans la joie du ciel »!

Voilà ton Dieu! Le vrai Dieu d’Amour connu parfaitement en Jésus-Christ, son Fils.

« Celui qui me voit, voit celui qui m’a envoyé » (Jean 12, 45).

Malgré les images qu’on nous a inculquées, Jésus n’est pas sur un trône en or, en avant et se laissant servir par des esclaves. NON! NON! NON! Il est derrière, avec les petits, les pauvres pour les servir (Matthieu 20, 28), leur laver les pieds (Jean 13, 1-38), pour s’offrir jusqu’à la croix pour que « tout soit accompli pour eux » (Jean 19, 30).

Je rends gloire à Dieu pour les signes, les prodiges et les miracles qui sont déjà commencés dans ta vie intérieure. Tout se fait doucement, mais réellement. Amen, amen, amen!

Tu réagis comment? Tu arrives à vivre dans ce climat d’Amour et de détente, loin de la culpabilité et des remords spirituels? Tu penses encore que Dieu veut te punir au lieu de te soigner? Laisse un commentaire au bas de cette page pour partager avec tous les amis de la famille du blogue. Merci!

N’oublie pas un petit clic sur une des étoiles jaunes. Merci!

N’oublie pas de suggérer à tes amis du Net de suivre notre retraite du carême 2019!

Reviens demain et chaque jour jusqu’à Pâques!

Ensemble dans son étreinte!

Pierre

P.-S. Je prêcherai une retraite en banlieue de Londres du vendredi 28 au dimanche 30 juin 2019. Vois les détails en cliquant ici. Tu peux aussi partager cette publicité sur ta page Internet afin d’offrir cette opportunité à tes amis.

45 commentaires

  1. Claire :

    Je vous assure que vos prières me font du bien.
    Réalisez-vous que je suis rendue à penser que ma pauvreté offerte, abandonnée à mon Père lui donne un bonheur inestimable.
    J’ai toujours pensé le contraire.
    Je pense maintenant qu’il me rebâtit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restant (550 maximum)

*

Inscrivez-vous à la liste de diffusion et obtenez votre CD MP3 gratuit!
Besoin de prières? Besoin de prières, de te rapprocher de Jésus? Inscris-toi
+