Des signes de Jésus tellement simples! (détails sur Paris)

Un jeune ami des Antilles (22 ans) me téléphonait hier. Il était dans tous ses états.

La vieille, pendant un moment de prière toute simple, juste avant de s’endormir, il parlait dans ses mots à Jésus avec toute la sincérité de son cœur. Lorsque tout à coup, une présence s’est manifestée à lui. Jésus était devant lui et lui souriait. Oh!

Il avait beau se passer les mains dans les yeux, se pincer, la vision était réelle.

Étonné, dépassé, brûlant de partout, il a eu peur d’abord, puis il s’est calmé lorsque Jésus lui a dit ces quelques mots : « J’entends toutes tes prières, mais avant, j’aimerais que tu acceptes mon offre d’amitié profonde. Puis-je t’aimer comme tu es?» Et puis Jésus posa sa main sur son épaule. Ouf!

Évidemment, son appel le lendemain matin tournait autour de ce phénomène spirituel magnifique et assez rare. Ça peut arriver une fois dans ta vie, mais pas mille fois. Bien que… (???)

Entendre Jésus dans « son cœur » par une voix très douce et céleste, c’est plus fréquent, mais le voir de ses yeux humains, je connais à peine quatre ou cinq personnes qui ont vécu cette manifestation.

La plupart sont allées raconter le fait merveilleux à leur curé qui leur a conseillé un psychologue. Bon!

Pour moi, ce jeune homme est hyper chanceux, peut-être même un « choisi » surtout.

Sa question était, tu devines bien : « C’est quoi, Pierro, l’appel de Jésus? Ça prend quelle forme? Je suis malade, fou ou quoi? Au secours! »

L’appel de Jésus

L’appel de Jésus prend toutes les formes possibles, ai-je dit à ce jeune chrétien. Jésus est vivant, ressuscité, agissant, amoureux.

Tu comprends que ça peut être un coup de foudre percutant, immédiat, comme dans son cas. L’Esprit saint t’enveloppe complètement, tu es comme « électrocuté ». Tu es renversé, bouleversé à l’instant même. Évidemment, tu ne peux rien expliquer et tu pleures comme un enfant. C’est comme si une main s’était posée sur ton épaule ou sur ta tête. Quelqu’un est là qui t’aime, te regarde, t’appelle par ton prénom. Tu sais que ta vie ne sera plus jamais la même.

Tu as peut-être vécu ce genre de moment merveilleux? N’hésite pas à laisser un commentaire au bas de cette page.

Cependant, tu dois savoir que ça peut être un long chemin qui te paraît sans fin. Jésus te laisse tâtonner et frapper à une porte qui te semble fermée à double tour. Et puis, un beau matin, la lumière se manifeste à toi. Une amie me disait : « Je vois un diaporama de lumières représentant des ostensoirs ». Ce phénomène spirituel se manifeste fréquemment à elle avec un sens particulier d’adoration et d’intercession. Alléluia!

Il ne manque pas d’idées

Pour te faire signe, Jésus ne manque pas d’imagination. En fait, TOUT est « bon » pour lui.

Tu es à lire la Parole de Dieu ou un livre qui témoigne de son Amour et « boom! » sa présence se manifeste en toi. Quelques mots te sautent au cœur, te brûlent. Tu te dis que ces paroles sont écrites « pour toi », uniquement pour toi et que c’est Jésus qui te touche profondément. Je me souviens d’un jeune adepte de la drogue, Daniel, qui avait été foudroyé par les paroles de Jésus au jeune homme riche refusant son appel à le suivre: « Jésus le regarda et l’aima » (Marc 10, 21). Toute sa vie fut transformée et ça dure encore aujourd’hui. Un coup de foudre profond! Alléluia! Il est vivant!

Tu peux assister à une soirée de prière et écouter le prédicateur DISTRAITEMENT. Puis, tout à coup, sans savoir réellement le contexte de son partage, une phrase te réveille, te bouleverse. Tu te sens visé personnellement et, du coup, ton cœur est transpercé par son Amour gratuit, chaud, inconditionnel. Des larmes coulent, tu as chaud, tu es étourdi. L’Esprit de Dieu t’enveloppe, tu sais que ta vie spirituelle ne sera plus jamais la même. Alléluia!

J’en ai connu d’autres qui ont été foudroyés par le regard d’un enfant. Juste cela! Que dire d’un autre qui a rencontré dans les rues de Paris un mendiant. Il a lu dans ses yeux et tout son visage une détresse sans nom. Il lui a donné un petit montant, mais dès qu’il l’a quitté une phrase tournait, tournait en lui : « Ne m’oublie pas, ne m’oublie pas, ne m’oublie pas, je suis dans ton frère en détresse ». En soirée, il craquait. Tout son univers personnel s’abandonnait à l’Ami éternel, le Vivant qui habite jusqu’aux plus pauvres. « J’étais en prison, nu, affamé, m’as-tu aimé, m’as-tu oublié? » (Matthieu 25, 35-40). Sa vie avait pris un tournant inimaginable.

Tu connais sûrement, comme moi, des chrétiens qui ont vécu des crises sentimentales, des séparations « catastrophiques ». Des moments d’une grande brutalité émotive qui ont écorché le plus intime de leur être. Cet échec, ce dérapage, les a fait tomber dans l’abîme profond, intime de leur être. Une seule prière sortait de leur bouche : « Jésus, j’ai besoin de toi pour redevenir moi-même! » Et Jésus a répondu. Chaque jour davantage, lors de chaque moment d’intimité en communion avec Jésus, une chaleur, une présence, s’installaient dans la cassure de leur cœur. Un toucher d’Amour brûlait le centre de leur cœur, leur âme. Alléluia!

Tu comprends que c’est à croire que Jésus se déguise, sûrement par crainte de s’imposer à toi, en mille et une choses et tellement d’autres encore, pour que tu découvres son désir de toi, son Amour infini, gratuit, inconditionnel.

Actuellement

Tu te demandes peut-être si ton Papa d’Amour, Jésus son Fils, le Saint-Esprit ne sont pas en train de t’appeler?

Laisse-moi te dire ceci : NE PANIQUE PAS. Si tu ne te sens pas prêt, il patientera. J’ose même dire des années s’il le faut. Réalise, cependant, que jamais, jamais, il sera loin de toi. Que de bénédictions tu verras et qui sont l’œuvre de son Amour infini!

Je t’en supplie, ne le laisse pas languir trop longtemps. Ne laisse pas ton Papa d’Amour sur sa soif et sa faim de toi, comme tu es, tel que tu es.

Merci de laisser un petit témoignage au bas de cette page!

Merci à ceux et celles qui ont soutenu mon ministère durant la retraite du carême! 

Pour mon séjour de détente à Paris, voici les derniers détails.

L’inscription individuelle n’est pas terminée; il reste quelques places!

Pour les rencontres : Il y aura deux soirées de prière, les mercredis 15 et 22 mai à 20 h, groupe « Viens et loue » à l’église St-Gilles, St-Leu, 90  rue St-Denis, Paris 1, (Métro Étienne-Marcel ou encore RER « les Halles »).

Aussi le groupe Kristu Bolingo (Christ Amour), samedi 18 mai 14 à 17 h, à l’église St-Jean des Deux Moulins, 75013, Métro Place d’Italie (ligne 5, 6 ou 7) ou Nationale (ligne 6). La même église qu’au dernier voyage.

*** La rencontre du groupe MICEF et sa bergère Linda aura bien lieu le dimanche 26 mai, de 14 à 17 h. La réunion de prière se tiendra dans l’église Notre-Dame du Bon Conseil, 140 rue de Clignancourt, Paris 75018. Transport collectif : Metro Simplon, ligne 4 ou prendre le bus 56 à la gare de l’Est pour descendre à Simplon. Entrée gratuite, bienvenue à tous! 

Au plaisir de se revoir dans quelques jours pour mes amis de cette région.

Je vous aime de l’Amour de Jésus!

Pierre

Des signes de Jésus tellement simples! (détails sur Paris)
4.7 (93.74%) 476 vote[s]

Besoin de prières? Besoin de prières, de te rapprocher de Jésus? Inscris-toi
+