Jésus est une grosse boule d'amour« Dieu est AMOUR! » (1 Jean 4, 7).

Il n’est rien d’autre qu’AMOUR infini, TENDRESSE éternelle, Miséricorde gratuite et le reste de son monde divin de charité totale.

L’hypocrisie n’existe PAS en Dieu!

Je te proclame cette vérité depuis 50 ans.

Quand je te dis que Jésus est une GROSSE BOULE d’Amour, certains se scandalisent. Hé oui!

Pas possible! Si!

Je réponds sur la vidéo du jour à un ami du blogue qui me demande de m’expliquer sur cette expression.

Tu auras plaisir à vivre ce moment de rencontre avec moi et l’Esprit saint. Amen!

Visionner la vidéo sur YouTube

Merci de laisser un commentaire sur YouTube ou ici!

ÉVANGILE DU JOUR

Mon ami Bernard Vidal te propose une réflexion SURPRENANTE sur l’évangile du jour que tu trouveras en Matthieu 9, 1-8.

Jésus guérit un paralytique

Infinie grandeur de son AMOUROn amène à Jésus un homme privé de mobilité pour une raison quelconque.

Que son état soit récent ou de longue date, qu’il résulte d’un accident ou d’une maladie ne change rien : il ne peut pas se lever, encore moins marcher.

Son handicap le prive de toute autonomie et sans doute aussi d’une grande joie de vivre.

Conscient de représenter un fardeau pour ses proches, situation qui l’humilie déjà profondément, il n’est pas sans savoir qu’on associe dans la mentalité du temps son état à un péché pour lequel Dieu l’aurait puni.

Comment comprendre sa situation autrement?

L’ennuie c’est que tout comme Job, au fond de lui-même, il se considère innocent : « Loin de moi la pensée de vous donner raison! Jamais, jusqu’à ma mort, je ne renoncerai à me dire innocent » (Job 27, 5).

A-t-il demandé qu’on l’amène au « faiseur de miracles » ou son entourage a-t-il décidé cela pour lui? Ce n’est pas précisé.

Tout ce qu’on sait, c’est qu’il a été amené à Jésus, qui loue la foi de ces gens, ce qui implique nécessairement les porteurs et probablement le paralytique.

Jésus ne cherche pas à savoir si son état est récent ou de longue date, s’il résulte d’une maladie ou d’un accident, ni même si c’est lui ou son entourage qui a décidé qu’il soit devant lui.

Il se contente simplement de s’adresser à lui en l’appelant affectueusement MON FILS, tout en lui déclarant que ses péchés lui sont pardonnés. Le paralytique ne se lève cependant pas aussitôt.

Jésus qui aurait pu murmurer ces paroles à son oreille, s’est au contraire arrangé pour que les Pharisiens, qui avaient exigé qu’on leur cède le premier rang, les entendent.

Son intention est de remplacer une fausse croyance par une vérité éternelle.

Jésus veut rendre conscient les Pharisiens

Jésus, qui possédait le don de lire dans les pensées, ne cherche pas à faire enrager les Pharisiens, mais c’est inévitable. Ces derniers, de leur côté, ne cherchent pas la vérité, mais à maintenir le pouvoir qu’ils exercent sur le peuple, supposément au nom de Dieu.

Or Jésus s’apprête à leur démontrer qu’ils ont tort de s’obstiner à ne pas le reconnaitre pour qui il est : le Messie fils, le fils du Dieu vivant (Matthieu 16, 16).

Le sort de ce pauvre homme, que jamais ils s’abaisseraient à appeler mon fils, les indiffère totalement. La religion qu’ils défendent est fausse, puisqu’elle évacue complètement l’amour, la tendresse et la compassion que Dieu éprouve à l’endroit de chacun de ses enfants.

Jésus a déjà dit au paralytique que ses péchés étaient pardonnés, mais ce dernier, qui a pourtant senti la vie revenir dans ses membres, ne s’est pas encore levé. Pourquoi?

Parce que Jésus ne lui en a pas encore donné l’ordre; il a besoin de lui pour démontrer quelque chose aux Pharisiens.

Lui, inutile depuis si longtemps, va enfin pouvoir rendre service à quelqu’un!

S’adressant aux Pharisiens, Jésus leur demande s’il est plus facile de dire « Tes péchés sont pardonnés », ce qui constitue un blasphème à leurs yeux, ou « Lève-toi et marche », prétention au pouvoir de guérison que seul Dieu possède. Dans leur for intérieur ils ne souhaitent qu’une chose : que le paralytique ne puisse PAS le faire.

Quand cependant ils le voient se lever, prendre son grabat et rentrer chez lui, ils comprennent qu’ils n’auront bientôt plus aucun pouvoir sur le peuple, à moins d’éliminer celui à qui tout pouvoir a été remis sur la terre comme au ciel (Matthieu 28, 18).

Bernard V.

Mois de JUIN difficile!

Infinie grandeur de son AMOURComment as-tu reçu mon partage sur la vidéo de YouTube et le texte de Bernard?

Merci de partager en quelques mots un commentaire à tous tes amis de la famille du blogue ou du site YouTube. Tout au bas de cette page, il y a une zone commentaire pour toi!

Merci de prier pour le ministère et de le soutenir par un cadeau! Le mois de juin ne fait pas la moitié de ses frais. Les complications avec PayPal l’explique bien, mais tout semble revenu dans l’ordure maintenant. Merci de ton geste d’amitié!

Jésus te regarde dans les yeux et te dit : « Je t’aime » !

Alléluia!

Pierre

Pas encore inscrit?

En plus des mises à jour du site, tu vas recevoir  mes 5 petits secrets de l’amour dans ton courriel à chaque deux jours.

Oui, je veux m’inscrire!

Vos commentaires

4 commentaires… Ajoutez le vôtre.
  • Paul Henri T.

    Dieu est une grosse boule d’amour. Tu nous fais prendre conscience de cette vérité fondamentale dans ton partage vidéo. Bernard ne manque pas non plus en disant: la religion des Pharisiens est fausse, puisqu’elle évacue complètement l’amour, la tendresse et la compassion que Dieu éprouve à l’endroit de chacun de ses enfants. Vous vous complétez magnifiquement. Alléluia! Merci pour ce blogue et la vidéo toujours agréable à regarder. Alléluia.

  • Izquierdo Martine

    Merci Pierre, je n’ai jamais tenté d’envoyer par Paypal mais je vais tenter. Encore merci pour ce bel enseignement, ainsi qu’à Bernard.

  • Louise

    Père merci pour ton Amour, et le pardon de mes erreurs. Sois glorifié de me dire marche vers la joie. Gloire à toi de me relever. Amen!

  • parfait regice

    Merci Pierre, je n’ai jamais tenté d’envoyer par Paypal mais je vais tenter. Encore merci pour ce bel enseignement, ainsi qu’à Bernard.
    Vos enseignements nous font vraiment du bien

Laisser un commentaire

Veuillez inscrire votre commentaire, votre nom et votre adresse courriel. Votre adresse courriel ne sera pas publiée.