Carême 2021, 22 février, Matthieu 16, 13-19

En fin pédagogue, Jésus pose d’abord une question générale, loin des préoccupations immédiates de ses disciples : « Au dire des gens, qui est le Fils de l’homme? »

S’en suit un bruyant bavardage auquel tous participent spontanément : « Pour les uns, Jean le Baptiste; pour d’autres, Élie; pour d’autres encore, Jérémie ou l’un des prophètes ».

Jésus n’écoute pas

Il ne s’agit là que de comptes rendus journalistiques « au sujet de… »,  tout juste bon à mettre la table pour ce qui s’en vient.

La deuxième question est beaucoup plus tranchante, implique cette fois qu’ils se compromettent : « Et vous, que dites-vous? Pour vous qui suis-je? » Note au passage le changement de registre qui part de Fils de l’homme, pour aboutir à je : « qui est le Fils de l’homme? Pour vous qui suis-je? »

Tous se taisent. Chacun se sent cette fois interpellé personnellement. On ne parle plus « au sujet de… ». Certains silences enseignent. Tous perçoivent le malaise qui les habite et semble habiter aussi les autres.

Pierre y va alors de sa fameuse déclaration, « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant», inspirée par le Père certes, mais qui possède aussi la vertu de détendre l’atmosphère.

Mais l’exercice ne s’arrête pas là. Ces deux premières questions en sous-tendent une troisième infiniment plus proche de ta réalité quotidienne : « Et toi, qui dis-tu que tu es »? À quoi t’identifies-tu? Qu’inscris-tu spontanément, après les mots je suis?

Je suis un homme, une femme, je suis âgé de soixante sept ans ou de vingt-cinq, je suis infirmière, ingénieur, banquier, chômeur, gai, hétérosexuel, sportif, intello, marié, père de famille, divorcé, veuf,  catholique, protestant, musulman,  français, québécois, amérindien, socialiste, libéral, handicapé, la liste s’étend à l’infini.

Ce à quoi et par quoi tu t’identifies en dit long sur qui tu penses être.

Quand Moïse lui demande « qui es-tu? », le Dieu vivant lui répond : « Je suis qui je suis » (Exode 3 14).

Ça semble une boutade! On dirait que Dieu ne veut pas répondre quand en fait il énonce l’essence de tout cheminement spirituel : je suis qui je suis renferme une invitation : deviens de plus en plus qui tu es en vérité; rapproche-toi de toi-même.

M’aimes-tu?

Jésus déclare à Pierre : « Tu es Pierre et sur cette pierre, je bâtirai mon Église ».

L’usage du français nous joue un tour ici. Il s’appelle Pierre (P majuscule) et c’est sur cette pierre (p minuscule) que Jésus se propose de bâtir son Église (E majuscule). Les Anglais n’ont pas ce problème.

Ce n’est pas non plus un jeu de mots. Il aurait pu aussi bien dire : « Tu es Jacques, Matthieu, André, Philippe … et c’est sur cette pierre que je veux fonder mon Église ».

Mais c’est bel et bien à Pierre qu’il adresse cette parole.

Qu’a-t-il de plus que les autres?

Parlons-en donc de cette pierre, p minuscule, sur laquelle Jésus a choisi de bâtir son Église.

De quoi est-elle faite?

D’humanité.

Pierre est loin d’être un surhomme, malgré qu’il se comporte à l’occasion comme s’il en était un : « Même si tous les autres t’abandonnent, MOI je ne t’abandonnerai pas » (Marc 14,29).

On connaît la suite : d’abord le reniement, puis cette question que Jésus lui pose au bord du lac, après la résurrection : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu plus que ceux-ci ne m’aiment? » (Jean 21, 15).

L’allusion est évidente qui n’échappe pas à « Simon, fils de Jean » : « m’aimes-tu plus que ceux-ci ne m’aiment? », renvoie directement à « Même si tous les autres t’abandonnent, MOI je ne t’abandonnerai pas. » Il ne le sait que trop bien.

Vient alors pour lui le moment de prendre une décision cruciale (du mot croix) qui aura des répercussions non seulement sur sa vie terrestre, mais aussi dans l’autre : accepter ou non l’expiation pour lui-même.

La voilà donc cette fameuse clé du Royaume des cieux : accepter pour toi-même l’expiation, pour que tu n’aies plus à porter le poids de tes erreurs passées, Jésus les ayant assumées à ta place.

« Le Christ nous a libérés pour que nous soyons vraiment libres. Demeurez donc fermement dans cette liberté et prenez garde de ne pas redevenir des esclaves » (Galates 5,1).

Bernard V.
(Collaborateur spécial pour le Carême 2021)

Vidéo du jour avec Pierre

Visionner la vidéo sur YouTube

Merci d’inviter tous tes amis du Net à vivre notre retraite quotidienne du Carême!

Ton commentaire est souhaité (zone commentaire au bas de la page), afin de compléter la méditation et la vidéo du jour.

Reviens demain pour continuer à nourrir ton cœur blessé!

Gloire à son Amour gratuit!

Pierre

Quelle est ton appréciation?

Note moyenne : 4.6 / 5.   Votes : 92

Soyez le premier à voter!

Pas encore inscrit?

En plus des mises à jour du site, tu vas recevoir  gratuitement  un enseignement MP3 de 34 minutes!

Oui, je veux m’inscrire!

Vos commentaires

15 commentaires… Ajoutez le vôtre.
  • Louise

    Merci Seigneur de me faire confiance, de me faire grandir.
    Tu me fais découvrir le trésor que je suis.
    Ton regard posé sur moi me réchauffe.
    Gloire à toi pour ton Amour infini qui me fait m’aimer.
    Tu me transformes par ton amitié.
    Amen!
    Merci pour la présentation de cette retraite 2021.

  • Georgette (Antilles)

    Paix de Jésus à toute l’équipe. Puis-je me permettre de vous dire que le texte du jour est vraiment compliqué? Je n’ai pas énormément d’étude, mais je lis beaucoup de textes spirituelles. Aujourd’hui, … Je vais relire demain, je suis peut-être trop fatiguée. Merci de m’avoir écoutée.

  • Guy Leb.

    Quelqu’un peut-il me dire ce que la médiation du jour veut dire pour moi dans ma vie. Explication de « l’expiation » dans ma vie? Priez pour ma compagne malade…

  • Michelle

    Seigneur aide moi à rester libre. Merci de ta présence dans ma vie car sans toi je ne suis rien. Puisse mon expiation sauver mes enfants de mes fautes et me libérer de l esclave. Seigneur je te confie chacun d eux. Gloire à toi.

  • Renée

    Bonjour Pierre et Bernard
    Par cette question , Jésus veut que nous, nous posons la question à nous même. Qui est Jésus pour nous ? Qu’elle est notre relation avec lui, qui s’est donné pour nous? Ô mon Jésus, je veux te reconnaître comme mon Sauveur et mon Dieu, ce Fils de Dieu qui a racheté mes péchés et ceux de mes ancêtres, oui mon Dieu j’accepte ton Amour incomparable. Amen

  • Blandine

    Merci mon Dieu pour cet enseignement. je voudrais être cette pierre sur laquelle tu bâtis ta maison. prends le meilleurs de moi et donne moi le meilleurs de Toi. Que ton nom sois glorifié à jamais
    amen

  • ADANDE

    Faire cesser le bruit autour de nous pour ramener le silence dans nos vies prend du temps, mais c’est l’une des motivations du Carême. Aujourd’hui, recentrons notre vie sur Jésus en priant ensemble.Une prière pour se recentrer Père, j’ai besoin de Toi.
    Souvent, je choisis de poursuivre des choses éphémères, Te mettant ainsi à l’écart. Pardonne-moi et change-moi je Te prie. Je ne veux pas vivre une vie qui n’est pas centrée sur Toi.
    Alors que je me prépare pour le dimanche de la résurrection, aide-moi à faire taire le bruit dans ma vie. Montre-moi quelles étapes je dois suivre pour recentrer mon cœur, mes pensées et ma volonté sur Toi seul.

  • Jc

    Bonjour Pierre , Merci pour cette belle vidéo. J’ai toujours hâte a la prochaine.Amen!Que Dieu te bénisse!

  • Claudette Massy

    Merci Pierre de m’aider, car je viens de me convertir et c’est le plus beau cadeau qu’on peut recevoir dans notre vie et maintenant je crois aux miracles.

  • B.jennifer

    Bonsoir pierre de jour en jour en écoutant ta vidéo, je me sens touchée profondément. Tellement que j’avais des larmes aux yeux en réalisant combien l’Amour de Dieu est grand pour nous. Merci Dieu d’amour; je t’aime!
    Amen.

  • Marie Anne

    Amen gloire à Dieu. Merci Pierre et Bernard pour la méditation et la vidéo d’aujourd’hui. Soyez bénis

  • Mathieu Marie

    Je pense que la réponse de Pierre envers JÉSUS et son reniement aurait été ma réponse à moi car toute créature de DIEU est faible face aux dangers.Que DIEU dans sa grande miséricorde nous accorde dans ce moment favorable de carême la grâce de la foi .

  • Claudia

    Bonjour Pierre et Bernard,
    Merci pour ce texte percutant et cette vidéo toujours aussi vivifiante!
    À la question de Jésus, je peux répondre sans hésiter qu’Il est mon roc sur lequel je m’appuie chaque jour. À sa question pour moi: Qui suis-je? Je suis la fille bien-aimée de Dieu, sa petite fleur parmi toutes les autres dans son Jardin. Et je suis appelée à devenir la personne qu’Il a faite à Son image et pour Sa plus grande Gloire, selon Son plan d’Amour pour moi.
    Je crois aussi que nous avons à devenir les pierres de fondation pour la famille que nous avons fondée, pour les œuvres que Dieu veut que nous accomplissions. Bref, dans toute notre vie. Il me veut LIBRE.

  • Marie-Charlène

    Bonjour Pierre et Bernard,
    Merci pour cette belle retraite.
    Merci Père Éternel, de nous aimer à la folie?. Nous sommes les bouts de choux de l’Eternel et nous avons du prix à ses yeux.
    Père Éternel, par Jésus-Christ ton fils, donne-nous les clés de ton AMOUR, pour pouvoir aimer comme Lui.

  • Isabelle

    Oui merci mon Dieu d’être venu me chercher dans l’obscurité, de m’avoir donnée la main, de m’avoir sauvée et de m’avoir permise de goûter à ton amour inconditionnel. Tu es toujours en moi, tu as laissé en moi ton empreinte et j’en suis toujours et encore émue. Amen !
    Que cet espoir et cette confiance gravés en moi touche tous ceux que je croise.

Laisser un commentaire

Veuillez inscrire votre commentaire, votre nom et votre adresse courriel. Votre adresse courriel ne sera pas publiée.