Carême 2021, 27 février, Matthieu 5, 43-48

« Vous avez appris qu’il a été dit…eh bien moi, je vous dis… » (Matthieu 5, 20).

L’enseignement que Jésus propose ici à ses disciples soulève la question de l’autorité.

Quand il dit : « Vous avez appris qu’il a été dit », il fait référence à toute la tradition juive de son époque.

Par l’expression  « moi je vous dis », il se pose en maître face à l’autorité de cette même tradition.

« Le Fils de l’homme est maître du sabbat », c’est-à-dire libre à l’égard de la tradition (Luc 6, 5).

Aucun devoir n’était plus important que d’offrir une sépulture à son père. Jésus dit pourtant à l’homme se proposant de le suivre : « Laisse les morts enterrer leurs morts et suis-moi » (Matthieu 8, 22).

« Moi je vous dis » s’attaque donc directement à l’autorité découlant de la tradition, laquelle émane de la sagesse humaine limitée.

Il y a substitut, un commandement nouveau « aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent », issu d’une autorité nouvelle : le Fils de l’homme.

«Afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a le pouvoir (l’autorité) sur la terre de pardonner les péchés, lève-toi, prends ton grabat et marche » (Marc 2, 10-11).

Cette expression, Fils de l’homme, signifie que tout ce que Jésus a accompli, tout homme, toute femme ayant vraiment foi dans le Christ ressuscité peut aussi l’accomplir.

« Voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru : ils imposeront les mains aux malades et ceux-ci seront guéris » (Marc 16, 17).

À quelle autorité t’es-tu fié jusqu’à maintenant?

Où cela t’a-t-il conduit : vers plus d’autonomie ou une plus grande dépendance?

À quand remonte la dernière fois où on t’a dit que tu avais l’autorité de pardonner les péchés?

Toute situation qui crée en toi de la peur s’apparente à un ennemi.

Tu te mobilises alors en vue de le combattre tandis qu’il existe une autre façon d’y faire face : le confier au Saint-Esprit.

Qu’as-tu à perdre d’essayer?

« Ne craignez rien, n’ayez pas peur de cette armée nombreuse! L’issue de ce combat ne dépend pas de vous, mais de moi, votre Dieu » (2 Chroniques 20, 15).

Aimer tes ennemis en les confiant au Saint-Esprit a donc pour but de te libérer de la peur qu’ils ont fait naître dans ton esprit.

Jésus précise enfin le but de cette aventure déroutante que constitue l’amour des ennemis quand il dit : « Afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est dans les cieux » (Matthieu 5, 45).

Être vraiment le fils signifie bénéficier de la puissance de résurrection de ton Père qui est dans les cieux, dans toute situation de mort que tu rencontres.

Tu empêches cette puissance d’agir quand ton esprit est occupé à haïr plutôt qu’à aimer.

Le maître de la vie surprend encore son auditoire quand il révèle que Dieu ne fait pas de distinction entre bons et méchants, justes et injustes.

« Dieu fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, il fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes » (Matthieu 5, 43-48).

Il en est ainsi parce que ton Père céleste est parfait.

Seul le Saint Esprit est à même de distinguer les bons des méchants, les justes des injustes, ces distinctions relevant de l’agir, non de l’être.

Le Père ne peut voir que les beautés qu’il a déposées en toi.

Après t’avoir créé, «Dieu vit que cela était très bon » (Genèse 1, 31).

Ne crains donc pas de prier pour tes ennemis. Plus d’un ont vu ces derniers se changer en amis.

Bernard V. (Collaborateur spécial pour le Carême 2021)

Vidéo du jour avec Pierre

Visionner la vidéo sur YouTube

Merci d’inviter tous tes amis du Net à vivre notre retraite quotidienne du Carême!

Ton commentaire est souhaité (zone commentaire au bas de la page), afin de compléter la méditation et la vidéo du jour.

Reviens demain, dimanche,  pour continuer à nourrir ton cœur blessé!

Gloire à son Amour gratuit!

Pierre

Quelle est ton appréciation?

Note moyenne : 4.7 / 5.   Votes : 88

Soyez le premier à voter!

Pas encore inscrit?

En plus des mises à jour du site, tu vas recevoir  gratuitement  un enseignement MP3 de 34 minutes!

Oui, je veux m’inscrire!

Vos commentaires

10 commentaires… Ajoutez le vôtre.
  • Louise

    Je me blottis contre toi, Seigneur Jésus.
    Merci d’introduire en moi la confiance.
    Tu me renouvelles par ton d’Amour, ta tendresse.
    Amen!

  • Philippe M

    Oh là… je ne comprends pas. Bernard m’a fait perdre mes dernières énergies mentales de la journée. Je vais y revenir demain. Pierre est visiblement fatigué aussi. Je suis heureux de la retraite, c’est le plus important. Dieu me façonne. Amen!

  • Belmar Heureuse

    J’apprécie beaucoup les messages et que Dieu nous comble de sa vérité. Et vous aussi Pierre. Merci pour votre support et que Dieu vous bénisse

  • Carine

    Bonjour à vous. Eh bien, la méditation du texte de Bernard V. m’a bien bousculé aujourd’hui. Qui est mon ennemi? J’ai une peur que je n arrive pas à lâcher ( peur de la maladie et souffrance ). Merci de prier pour moi! Saint-Esprit éclaire-moi. Soyez bénie toute la famille en Christ!

  • B. Marie-Jeanne

    Pas facile d’aimer nos ennemis et prier pour ceux qui nous persécutent. En ce temps de CARÊME et au Nom de Jésus-Christ je bénis tous mes ennemis visibles ou invisibles par la Puissance de l’Esprit saint. Seigneur, donne-moi la grâce de pardonner mon prochain. Merci Jésus d’Amour je t’aime. Amen!

  • Giovanni SEBUHENDO

    Merci pour cet enseignement. Ça m’édifie énormément. Surtout le fait que Dieu ns exhorte à ne pas avoir peur et de prier pour nos ennemis afin qu’ils deviennent nos amis. Je vous demanderai de continuer à prier pour ns même à distance. J’ai la foi que ns sentirons cette prière. Que Dieu nous bénisse. Amen!

  • Renée

    Bonjour Pierre et Bernard
    Seigneur Jésus, je te consacre et sanctifie tous ceux et celles, de tes enfants, qui nous amènent sur la bonne voie e qui nous aident à avoir les bonnes pensées, qui nous édifient. Que nous soyons vraiment des fils et des filles de notre Père céleste. Merci Mon Dieu de me ressusciter avec Jésus Christ. Merci Saint Esprit de venir dans ma vie en permanence.
    Viens Esprit, Puissance de Dieu, dans la vie de tous nos conseillers spirituels

  • ADANDE

    Oui Seigneur je reconnais que je suis un misérable et pauvre pécheur et mes péchés sont constamment devant mais je sollicite l’appui en prières de mes frères et sœurs pour m’aider à obtenir les grâces nécessaires pendant ce temps de faveurs et surtout de votre la guérison et la délivrance des maux que je traverse en ce moment précis pour ne pas depuis un mois compte tenu de ma situation au service et pour mieux réussir mon temps de carême. Oui je sais et tellement conscient que vous êtes Seigneur ma lumière et mon salut et je viens le confesser ouvertement que mon espoir et mon espérance c’est vous. Ayez pitié de moi et aide moi à aimer mes ennemies.

  • B.jennifer

    Magnifique enseignement Bernard merci.Seigneur merci grace a cette priere de pierre je me sans plus proche de vous de jour en jour et je recois une force incroyable .Merci pierre je prie pour vous.Que Dieu vous protege tous
    Amen

  • Mathieu Marie

    Qui suis-je pour ne pas aimer mon ennemi ? JÉSUS malgré nos multiples péchés a accepté de se sacrifier sur une croix pour que nous soyons sauvés et libérer totalement de nos péchés. Seigneur JÉSUS par ton amour inconditionnel sur la croix accorde moi la grâce à aimer mes ennemis et de prier pour eux.

Laisser un commentaire

Veuillez inscrire votre commentaire, votre nom et votre adresse courriel. Votre adresse courriel ne sera pas publiée.