Carême 2021, 19 mars, Matthieu 1, 16, 18-21, 24

La réflexion proposée aujourd’hui par Bernard Vidal est appuyée sur les révélations données à Maria Valtorta, « L’Évangile tel qu’il m’a été révélé », 1943. Cette série de 10 livres est vu par plusieurs catholiques comme extraordinaire pour comprendre et vivre la vie publique de Jésus, de Marie et Joseph… Personnellement, je me suis toujours concentré sur les textes du Nouveau Testament et sur les voies de spiritualité simple et amoureuse qu’ils proposent. Cette méditation n’engage que Bernard et son bon cœur. Pierre Lacroix

L’Église nous surprend en nous proposant aujourd’hui un passage de l’évangile qui semble davantage appartenir au temps de l’Avent qu’à celui du Carême.

N’y voyez aucun égarement de sa part cependant.

Aux souffrances atroces endurées pour notre salut par Jésus et Marie, il convient d’ajouter celles de Joseph.

Joseph n’a pas choisi Marie.

Il s’est rendu à la convocation adressée par les autorités du temple à tous les hommes, célibataires ou veufs, désignés par la Loi comme pouvant prendre en charge une orpheline n’ayant plus personne de sa parenté pour veiller sur elle.

Cette pratique dérangeante à souhait n’en est pas moins courante en Israël. Tenter de s’y soustraire équivaudrait à désobéir à la Loi de Moïse et ça, aucun israélite digne de ce nom n’oserait se le permettre.

Le « tirage au sort », confié à Dieu par le grand prêtre, désigne Joseph comme celui qui désormais devra prendre soin de Marie.

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’avait pas prévu ça.

Présentation de Marie

Marie lui est présentée. Il n’en tombe pas éperdument amoureux comme pourrait nous le suggérer un film hollywoodien, mais il naît instantanément en lui une considération positive à l’endroit de cette jeune fille à la fois réservée et rassurante.

Joseph tient à faire les choses correctement. Un temps de fiançailles doit intervenir AVANT que le mariage soit célébré.

Ce temps est censé permettre à l’homme de s’assurer que sa future épouse ne présente aucune tare physique ou psychologique auquel cas il pourrait légitimement refuser de l’épouser.

Profitant de ce délai, Marie rend visite à sa cousine Élisabeth, future mère du précurseur, Jean le Baptiste.

Avant même son départ, l’ange Gabriel lui a adressé une demande de la part du Sauveur, demande qu’elle accepte, devenant enceinte du même coup par l’action surpuissante du Saint-Esprit.

Joseph n’en sait rien. Marie est naturellement inquiète de la réaction qu’il aura quand il réalisera son état. Elle se propose de lui faire part de son secret, mais une sagesse qui n’est pas de ce monde l’amène à plutôt confier à Dieu le soin de s’en charger.

Marie est absente assez longtemps pour qu’à son retour il lui soit impossible de dissimuler son état.

Commence alors pour Joseph une véritable descente aux enfers.

Son esprit s’apparente à cette fameuse tempête qui se déchaîne contre l’embarcation manœuvrée par les apôtres, tandis que Jésus dort paisiblement au fond de la barque.

Tout s’écroule

Imaginer que Marie ait eu une aventure n’a aucun sens, cependant il faut bien se rendre à l’évidence.

Que Marie ait trahi sa confiance serait une chose, mais il en est une infiniment plus cruelle encore : le sentiment d’avoir été trahi par Dieu.

« Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? » (Matthieu 27, 46).

Tous les scénarios qu’il élabore aboutissent à une impasse, le plus crucifiant étant de la dénoncer publiquement afin de satisfaire à la Loi de Moïse, car alors Marie serait lapidée.

Ne pouvant s’y résoudre, il projette de la renvoyer en secret ce qui au moins lui éviterait la lapidation.

Pourquoi ne pas tout simplement inventer une histoire qui ferait comprendre qu’il est le père de l’enfant?

Joseph sait que sa vie vient de prendre fin.

À l’image des apôtres au jardin de Gethsémani, incapable de rester en contact plus longtemps avec la souffrance qui l’habite, Joseph tombe complètement anéanti dans un état s’apparentant à la mort.

L’ange du Seigneur, celui-là même qui a transmis à Marie la demande de Jésus, lui apparaît alors en songe.

Joseph en est certain : il n’a pas survécu à la douleur que Marie lui a causée, l’apparition de cet ange lui prouvant qu’il est bien mort.

Mais l’ange arrache jusqu’au moindre soupçon dans l’esprit de Joseph : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse, puisque l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit saint » (Matthieu 1, 20-23).

Tremblant comme une feuille suite à ce songe qui n’a rien à voir avec ces rêves que nous faisons la nuit, Joseph fit ce que l’ange lui avait prescrit, non sans avoir d’abord demandé pardon à Marie d’avoir douté d’elle.

Bernard V. (Collaborateur spécial pour le Carême 2021)

Vidéo du jour avec Pierre

Visionner la vidéo sur YouTube

Merci d’inviter tous tes amis du Net à vivre notre retraite quotidienne du Carême!

Ton commentaire est souhaité (zone commentaire au bas de la page), afin de compléter la méditation et la vidéo du jour.

Reviens demain pour continuer à nourrir ton cœur blessé!

Gloire à son Amour gratuit!

Pierre

P. S. : Prends note qu’un nouvel enseignement est maintenant disponible pour toi dans la boutique du blogue. Il s’agit du No 136 : « Guérir de la dépendance affective ». Combien de tes douleurs sont occasionnées par cette dépendance commune à chacun de nous? Un lien fort et réel avec Jésus-Christ est la seule solution pour toi. Je t’attends pour un moment de chaude PUISSANCE de Dieu!

Quelle est ton appréciation?

Note moyenne : 4.7 / 5.   Votes : 72

Soyez le premier à voter!

Pas encore inscrit?

En plus des mises à jour du site, tu vas recevoir  gratuitement  un enseignement MP3 de 55 minutes!

Oui, je veux m’inscrire!

Vos commentaires

Il n’est plus possible d’ajouter un commentaire pour cet article.

  • Gedeon T.

    Pendant quelques années les écrits de Maria Valtorta circulaient beaucoup dans notre groupe de prière. Tout cela s’est calmé un certain moment. Retrouver certaines notions aujourd’hui est original. Merci Bernard! Merci à Pierre qui nous conduit au tombeau du juste Joseph avec la bonne religieuse qui l’énerve. Il est drôle. La retraite est très fraîche et nourrissante et me fait beaucoup réfléchir. Merci de votre originalité!

  • Louise

    Père que la semence de l’Amour tombe en mon cœur pour y faire fleurir le plus beau des jardins. Bon Saint Joseph, père de Jésus, prie pour moi. Amen!

  • BARDOCHAN Cadélia

    NOUS arrivons en ligne droite de notre montée en CARÊME. Que le Seigneur nous fortifie tous dans nos efforts pour atteindre le but. Prions les uns pour les autres. Surtout ne lâchons pas la main qu’Il nous tend.
    Merci à Toi, St Joseph d’intercéder pour nous auprès de ton Fils JESUS pour nous. Je confie à Tes prières et intercessions le monde entier qui est si malade…

  • Glenn

    Amen !! Amen !! Amen!! merci de nous rappelez que Le plan Dieu dans son immense sagesse n’est pas celui des hommes.. Et que ses voies sont impossible à pénétrer.

  • ADANDE

    Je vous salue Joseph, vous que la grâce divine a comblé. Le Sauveur a reposé dans vos bras et grandi sous vos yeux. Vous êtes béni entre tous les hommes et Jésus, l’enfant divin de votre virginale épouse est béni. Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu, priez pour nous dans nos soucis de famille, de santé et de travail jusqu’à nos derniers jours et daignez nous secourir à l’heure de notre mort. Amen. Salut, gardien du Rédempteur, époux de la Vierge Marie.
    À toi Dieu a confié son Fils ; en toi Marie a remis sa confiance ;
    avec toi le Christ est devenu homme. O bienheureux Joseph,
    montre-toi aussi un père pour nous, et conduis-nous sur le chemin de la vie.

  • B.jennifer

    Seigneur je te prie pour le pere dun jeune homme qui et décédé aujourdhui accueil le tout pres de toi seigneur.Merci Bernard jai bien aimee histoire de marie et Pierre pour votre belle priere sur la video.Que Dieu vous protege.Amen.

  • Jacynthe

    Merci pour cette retraite de carême! Elle rafraîchissante et nourrissante! Que Dieu bénisse votre élan à propager Sa Parole! Gloire à Dieu! Et que St-Joseph, patron du Canada nous accorde guérison du cœur, du corps et de l’esprit…. Ainsi soit-il! Alleluia!

  • Mathieu Marie

    Merci Joseph! pour ta simplicité et ton humilité. Ce n’était pas évident que tu acceptes que ta fiancée soit enceinte sans que tu ne sois l’auteur mais par amour tu as accepté. Je te dis merci Joseph que par cette solennité qui t’ai dédié tu continues toujours d’intercéder pour nous.