Quelqu’un nommé Judas – Mercredi saint

La Passion commence quand, la veille du Jeudi saint, Judas se rend chez les grands prêtres dans l’intention de leur vendre Jésus.

Ils savent que sans quelqu’un de l’intérieur, jamais ils ne mettront la main sur lui.

Ça prend quelqu’un qui le connaît, qui soit en mesure d’indiquer aux gardes qui il est, qui connaît ses habitudes, ses déplacements, qui soit au courant de ses allées et venues, bref, un intime.

On ne voit pas comment on pourrait amener quelqu’un de son entourage, homme ou femme, à le trahir.

Aussi sommes-nous estomaqués quand ce quelqu’un vient de lui-même les trouver.

Il est impératif qu’il ne change PAS d’avis.

On connaît le type; on le sait intéressé par l’argent.

On lui en offrira donc, mais pas trop, symboliquement, pour ne pas qu’il panique.

Ça prend autre chose.

Qu’est-ce qui pourrait l’intéresser?

Et si on faisait miroiter la perspective de l’admettre au Conseil Suprême?

Là c’est sûr, il deviendrait enfin quelqu’un d’important, en vue, respecté.

Gestes symboliques

L’évangile de Matthieu propose une version beaucoup plus « publique » de l’identification du traître : « Prenant la parole, il dit : Celui qui s’est servi au plat en même temps que moi, celui-là va me livrer ».

Le geste par lequel Judas est désigné diffère de l’évangile de Jean où c’est Jésus qui donne la bouchée, tandis que dans celui de Matthieu, Judas se sert au plat en même temps que lui.

Deux gestes différents, mais d’une égale portée symbolique.

Reste à les interpréter correctement.

Du temps de Jésus, lorsqu’un puissant cherchait à honorer quelqu’un de sa cour, il lui donnait la bouchée qu’il s’était préparée pour lui-même, marquant en cela qu’il était son préféré, ce que sous-entend l’évangile de Jean.

Par contre, se servir en même temps que son Maître était un signe de défi qui indiquait l’intention de le renverser, de prendre sa place.

Quoi qu’il en soit de ces deux gestes, là n’est pas l’important. Ce qui compte, c’est comment Jésus vivra cette trahison.

Il importe donc d’interpréter les choses correctement.

Divine désolation

Jésus est profondément désolé pour Judas, pas pour lui.

Il savait depuis le début qu’un des douze le trahirait, mais ne savait pas qui; « le Père et l’Esprit lui ayant caché ce détail à sa demande ». (ref. Maria Valtorta)

N’importe lequel des douze lui aurait causé la même douleur.

Mais il a fallu que ça « tombe » sur Judas, un AMI des tout débuts.

Aucune HAINE n’habite le cœur de Jésus quand il dit : « malheureux celui par qui le Fils de l’homme est livré! Il vaudrait mieux pour lui qu’il ne soit pas né, cet homme-là! »

Tu dois comprendre : Je suis désolé pour toi, mon si bon ami. Tu t’apprêtes à vivre une atroce souffrance qui risque de te mener à ta destruction malgré ma prière.

Ne vous y trompez pas : pas un seul instant, Jésus n’a cessé de prier pour le salut de son ami Judas.

N’allez cependant pas penser qu’il lui ait demandé de le trahir.

C’était son choix d’être privé de la grâce.

Dès que la faute de nos premiers parents fut commise, Dieu a tout mis en œuvre pour  leur apporter le salut.

Il ne pouvait pas agir autrement envers son ami Judas.

Bernard V. (Collaborateur spécial pour le Carême 2021)

Vidéo du jour avec Pierre

Visionner la vidéo sur YouTube

Merci d’inviter tous tes amis du Net à vivre notre retraite quotidienne du Carême! Partage!

Ton commentaire est souhaité (zone commentaire au bas de la page), afin de compléter la méditation et la vidéo du jour.

Reviens demain pour continuer à nourrir ton cœur blessé!

Gloire à son Amour gratuit!

Pierre

Quelle est ton appréciation?

Note moyenne : 4.8 / 5.   Votes : 76

Soyez le premier à voter!

Pas encore inscrit?

En plus des mises à jour du site, tu vas recevoir  gratuitement  un enseignement MP3 de 55 minutes!

Oui, je veux m’inscrire!

Vos commentaires

Il n’est plus possible d’ajouter un commentaire pour cet article.

  • Makonko

    Nous vivons dans un monde d hypocrites. Mais Dieu fait grâce dans toutes circonstances!
    Soyons bénis et protégés par la divination du seigneur.

  • Louise

    Gloire à Seigneur pour ton Amour, jusqu’au bout. Tu ne m’abonnes jamais, je suis tout pour Toi. Bonne Mère Marie merci de m’accompagner. Amen!

  • Pelagie et Arsène

    Bonjour Pierre et Bernard, Mon épouse et moi sommes heureusement étonnés de lire la méditation et de regarder la vidéo concernant le fameux JUDAS. Vous dégagez tous les deux une vision identique sur le coeur inconditionnel, amoureux de Jésus envers tous, y compris pour celui qui va indiquer le lieu pour l’arrêter. Nous sommes surpris et émerveillés en même temps. C’est tellement loin de tout ce que nous avons appris. Merci de votre retraite! (Les larmes de notre bébé vous remercie en même temps mdr.)

  • NGBANGOLA heloise

    Merci pour le partage! Je cherchais une prière pour la semaine sainte. Je suis tombée sur votre page. Souvent je prie mal, pas en profondeur et ma vie ne change pas. C’est pour cela, j’ai vraiment décidé depuis le début de carême de me concentrer. Aidez-moi à m’en sortir de ma situation. Svp mon père, merci et bon mercredi saint!

  • Danielle Tronchetti

    Merci Pierre ,pour cette retraite de carême ,et pour cet enseignement du  » Tout Amour  » de Dieu …je tressaille durant ton intercession … j’espère que le Saint Esprit va enfin m’ôter cette cigarette !!!! mais recevoir cette onction ,c’est extraordinaire ,céleste et pourtant vécu dans mon corps ,mon coeur et mon âme … Merci Bernard pour tes écrits …Amen .Soyez bénis tous les deux pour ce que vous nous faites vivre .

  • Christian

    je me pose toujours la question de la trahison de judas et toujours je ne comprends pas bien s’il était prédestiné à trahir le Christ ou s’il l’a fait de son propre chef. Bref, toujours est-il que nous sommes parfois des judas pour nos frères…demandons la miséricorde divine sur nous!

  • Aurélie musinde

    Gloire à Dieu ! Même nous-mêmes entant que Être humain, Dieu nous donne souvent des signes nous montrant les personnes nuisibles à notre vie, mais très souvent nous nous laissons aveuglé par le fait que nous les portons dans nos coeurs. L’acceptation de Jésus de cette trahison a beaucoup changé les choses, mais ce n’est pas pour autant qu’il a manifesté une quelconque haine, il s’ est tout simplement plié à la volonté de son Père. Pourquoi nous simples humains refusons-nous de nous conformer à la volonté de Dieu. Quand il te demande de te séparer de tel ou tel autre personne, il sait le pourquoi du comment !

  • Riga L.

    Ce texte de l’évangile m’a toujours angoissé, car depuis du temps de Jésus existe des traites, et je me demande comment et pourquoi? Pourquoi Jésus ne l’a pas arrêté. Je ressens toujours cette angoisse de Jésus…

  • B.jennifer

    Merci Pierre et Bernard pour cette méditation et vidéo qui m’a énormément toucher que j’avais des larmes au yeux en pensant combien Jésus a souffert pour nous sur la croix, son amour pour nous et tellement immense. Merci Seigneur pour ton amour, tu m’as accordé tellement de grâce en ce moment de carême en me faisant comprendre que je suis tout pour toi. Je suis heureuse grâce à ton amour. Merci Seigneur! Amen!

  • Renée

    Bonjour Pierre et Bernard
    Quelle aventure, ce carême. Il y a en chacun de nous un Judas, pardon Seigneur Jésus, si je t’ai trahi et si je t’ai abandonné au moment où tu avais le plus besoin de moi. Que ta miséricorde descende sur chacun de tes enfants pécheurs. Merci mon Dieu pour ta compassion envers nous, pécheurs. Amen

  • N

    Merci Seigneur de me dire que je suis tout pour toi! Merci à vous deux de nous faire comprendre comment Jésus a souffert pour nous sauver! Soyez bénis pour cette belle retraite. Amen! Alléluia!

  • Mathieu Marie

    PAPA d’amour je suis tout pour toi . Merci de vivre avec moi maintenant et toujours dans les siècles et des siècles Amen.