Comment réparer une brisure familiale?

Comment réparer une brisure familiale?Jésus est en toi et autour de toi.  Il est collé à toi, en toi.

C’est là une grande vérité que tu dois réaliser.

Elle se vérifie FACILEMENT par ton « consentement », ton « OUI » vrai et sincère à son AMOUR inconditionnel.

Son action divine dans ta vie et dans tes relations familiales et autres dépend «UNIQUEMENT» de ton acception joyeuse et « QUOTIDIENNE » dans ta prière.

La prière, la prière, la prière…

Ta petite foi déclenche des « fleuves d’eau VIVE qui coulent de TON cœur » (Jean 7, 38).

Il en est de même pour rétablir une RELATION brisée avec un de tes proches.

Un simple petit geste du cœur

Je t’en parle simplement et concrètement dans ma VIDÉO du jour.

Ouvre vite et n’oublie pas de me laisser un commentaire, une prière après ton écoute. Merci!

Visionner la vidéo sur YouTube

Bernard vous propose une réflexion sur l’évangile du jour en Matthieu 12, 46-50.

Il s’arrête sur un sujet délicat.

Pour plusieurs frères chrétiens Marie, sa mère, aurait eu plusieurs enfants avec Joseph. Pour les catholiques, Marie n’a eu QUE Jésus. Intéressant! Je t’en parlerai bientôt dans une vidéo. Je ne partage pas nécessairement la même pensée que Bernard. A suivre!

Évangile du jour

Marie n’a pas eu d’autres enfants en dehors de Jésus!

Comment réparer une brisure familiale?Dissipons tout de suite un malentendu que ce passage de l’évangile selon Matthieu pourrait induire : Marie n’a JAMAIS porté d’autres enfants que Jésus, qui a été conçu et mis au monde « surnaturellement ».

Une des raisons justifiant cette différence quant à la manière dont notre sauveur est apparu parmi nous s’inscrit dans la révélation qu’il est venu nous apporter.

À l’ORIGINE, l’ordre qui régnait dans la création exprimait fidèlement la perfection de Dieu.

Le péché commis par nos premiers parents à introduit le DÉSORDRE dans cette perfection.

Il en a résulté, tel qu’indiqué au livre de la Genèse, que la femme allait désormais être attirée par l’homme, comme elle l’avait été par les fruits de l’arbre, mais que son « mari » dominerait sur elle (Gen. 3, 6 et 16).

Exempte du péché originel, Marie n’a jamais ressenti la moindre attirance pour son « mari », ni n’a eu à subir ces autres conséquences consistant à avoir une grossesse pénible et à souffrir pour mettre au monde son enfant.

À l’origine, la conception d’un fils d’homme avait été prévue pour ne résulter que d’un seul surpuissant désir spirituel, tel que Marie sera la seule à en faire l’expérience.

Jésus est apparu dans le monde tel qu’il le fit parmi ses apôtres au soir de la résurrection, alors que les portes étaient fermées à clé (Jean 20, 19), ce qui explique que Marie soit restée vierge même après la naissance du sauveur.

Les frères de Jésus

Il s’agit en fait de ses cousins « par adoption », les fils du frère de Joseph, l’époux de Marie, qui consentira, après qu’un ange lui eut révélé l’origine surnaturelle de l’enfant qu’elle portait (Matthieu 1, 20) à agir auprès de lui en tant que père adoptif.

Cette appellation de frère, s’agissant d’un cousin, n’a rien d’exceptionnelle et est encore en usage dans bien des cultures où, dans ces familles « tissées serrées », un enfant se doit d’être aussi obéissant à sa tante qu’à sa mère.

Parmi les douze apôtres se trouvaient deux « frères » de Jésus, soit Jacques d’Alphée, dit le mineur, parce qu’il était plus petit de taille que l’autre Jacques (fils de Zébédée et frère de Jean) et Jude Thadée (Luc 6, 12-16), que la tradition populaire a désigné comme patron des causes désespérées.

Jacques d’Alphée, « frère » de Jésus, fut le premier à connaître le martyre parmi les apôtres tandis qu’il était évêque de Jérusalem.

Qui est ma mère

Qu’il me soit permis ici d’y aller d’une interprétation personnelle à laquelle tu n’es absolument PAS obligé d’approuver.

J’ai souvent entendu dire que Marie aurait été blessée quand cette parole de Jésus, « qui est ma mère? » lui a été rapportée.

Je n’en crois rien.

Je crois au contraire que Marie a ressenti une immense joie intérieure en entendant cette vérité proclamée par son divin Fils quant au Royaume des cieux.

Marie a toujours fait ce que voulait le Père qui est dans les cieux Elle n’a jamais rien réclamé pour elle-même.

Sa fidélité à la volonté du Père dépassera toutes les limites humaines au pied de la croix.

Si Jésus demande qui est ma mère et qui sont mes frères, il ne demande pas qui est mon père, car son vrai Père, qui est aussi notre Père (Jean 20, 17) a toujours été et règne éternellement dans les cieux (Matthieu 6, 9).

Bernard V.

Geste de FOI, d’Amour!

Comment réparer une brisure familiale?Il n’y a plus aucun problème avec PayPal qui assure la plus totale SÉCURITÉ pour vos contributions amoureuses afin de collaborer à la survivance du blogue, de YouTube (le studio) et du service téléphonique Télé-Message (0-1-418-661-2463).

Merci de prier pour le ministère et de le soutenir par un geste de bonté!

Ton geste d’amitié est apprécié par des centaines de personnes, incluant Jésus qui ne manque jamais de se manifester par un geste d’Amour! Gloire à Dieu!

Jésus te regarde dans les yeux et te dit : « JE T’AIME » !

Quel BONHEUR de vivre éternellement dans une relation d’Amour authentique! Amen!

Alléluia!

Pierre

Pas encore inscrit?

En plus des mises à jour du site, tu vas recevoir  mes 5 petits secrets de l’amour dans ton courriel à chaque deux jours.

Oui, je veux m’inscrire!

Vos commentaires

Il n’est plus possible d’ajouter un commentaire pour cet article.

  • Joseph

    J’ai lu Bernard deux fois et certains éléments me laissent vraiment songeur. Que Marie ait donné vie à Jésus de manière surnaturelle, je n’ai aucun problème. Que Marie ait eu une vie normale avec Joseph après ça dérange quoi et qui? Merci à Pierre pour son partage sur la vidéo, je suis certain que beaucoup de personnes vont apprécier. Continuez…

  • Tell

    Marie est la mère de notre sauveur, elle a eu Jésus et pas d’autres enfants.
    Nous sommes tous les enfants de Marie et les frères et sœurs de Jésus

  • Murielle

    Réflexion bien personnel: cecpassage biblique pour moi suscite beaucoup de questions tant au niveau de mav foi chrétienne que de mon raisonnement. Des explications que j’ai entendues suite à ce texte biblique maintes et maintes fois depuis mon enfance et qui continuent de me questionner .Je reste ancrée sur mes bases religieuses car bien de ces affirmations restent incompréhensibles pour moi.Merci de continuer de nous accompagner dans nos réflexions.

  • Louise

    Merci Jésus d’intervenir dans mes relations cassées. Tu ce que je désire Seigneur c’est de vivre dans ta Paix et dans la douceur de ton Coeur. Sainte Vierge Marie soit le secours de chacun. Amen!

  • Thérèse

    Jésus vous bénit, Pierre!
    Il y a peu d’années, j’ai entendu une dame africaine dire : « mon frère vient me chercher, il est arrivé. » En allant la saluer, Elle nous a dit que c’est un « cousin »; Ils appellent frères leurs cousins et soeurs leurs « cousines ». J’ai compris alors que Jésus pouvaient appeler « frère » Jacques le fils d’Aphée, (lui qui est, je crois, de la parentée de Saint Joseph. »Esprit-Saint, éclaire nos esprits. »

  • Florence

    Merci Pierre pour votre prière et votre réflexion autour des brisures familiales !…
    Elles sont toujours si douloureuses et il y en a de plus en plus,,, que le Seigneur nous vienne en aide! Amen

  • Mathieu Marie

    JÉSUS christ est le fils unique de Marie. Les autres frères de JÉSUS ce sont ceux qui font la volonté de son PÈRE. Merci SEIGNEUR JÉSUS pour ton serviteur Pierre Lacroix en unité avec son collaborateur Bernard qui continue de nous édifier.