Jésus avec un amiLa spiritualité chrétienne est très particulière.

C’est la seule religion où Dieu vient dans notre humanité pour prendre nos erreurs et maladies. Il se fait NOUS.

« Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que tout homme qui croit en lui ne meure pas mais ait la vie éternelle. Dieu n’a pas envoyé son Fils DANS le monde pour condamner le monde, MAIS pour que le monde reçoive le SALUT par lui » (Jean 3, 16-17).

Dieu le Père veut partager TOUT avec toi et cela dans tous les domaines de ta vie.

Il n’attend que ton consentement, ta décision vraie, ton abandon joyeux.

Je sais que tu as connu le contraire…

Laisse-moi t’en parler!

Visionner la vidéo sur YouTube

Bernard Vidal me seconde aujourd’hui en commentant pour toi l’évangile du jour : Matthieu 16, 13-23

Une chute vertigineuse

Jésus enseigne en questionnant : « Pour vous, qui suis-je? »

Pierre, intimidé par ce qu’il s’apprête à déclarer, répond : « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant! »

Jésus ne le félicite pas personnellement, mais attribue à Dieu la lucidité de sa réponse : « Heureux es-tu Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. »

Les choses sont ainsi placées dans leur juste perspective; Pierre a le droit d’être heureux dans la mesure où il accepte d’être un serviteur inutile (Luc 17, 10).

Ne peut-il pas éprouver une fierté légitime?  Jésus le met en garde : « Rendez à Dieu ce qui est à Dieu » (Luc 20, 25).

À partir de ce moment, Jésus commença à montrer à ses disciples qu’il lui fallait souffrir et être tué.

Pierre, qui aime profondément son maître, réagit alors vivement : « DIEU t’en garde, Seigneur! Cela ne t’arrivera pas. »

Consacré de fraîche date « messager de Dieu », Pierre laisse cette fois PARLER la chair et le sang.

Jésus le remet autoritairement à sa place : « Passe DERRIÈRE moi, Satan! »

Lui qui avait transmis la Parole de Dieu transmet maintenant celle du diable! Oh!

Un renversement de situation accablant

Pierre qui devait tantôt se méfier de l’orgueil doit maintenant échapper à la culpabilité, ce qu’il ne pourra PAS faire par ses seuls moyens.

Quand tout en nous crie : NON!

À l’annonce de ce qui attend Jésus, tout en Pierre crie NON!

Il refuse la souffrance, se braque de toutes ses forces contre elle, prêt à mobiliser tous les moyens dont il dispose pour lui faire face et la vaincre : « cela ne t’arrivera pas. »

Jésus aurait pu lui répondre « Qui es-tu pour oser rendre obscurs mes plans à force de parler de ce que tu ignores » (Job 38, 2), mais s’en abstient.

L’enseignement qu’il lui réserve prendra plutôt place au jardin de Gethsémani : « Remets ton épée dans son fourreau » (Jean 18, 11). J’ai à boire la coupe de douleur qui sauvera mystérieusement l’humanité.

L’être humain est programmé pour se raidir devant la souffrance ET des peurs que celle-ci fait naître en lui.

Cette souffrance peut prendre mille visages. La tienne fait partie du lot.

Toute comparaison avec celle d’un autre est inutile, voire nuisible.

Une souffrance ça ne se compare pas; ça se vit au plus intime de l’être, là où l’Esprit établit sa demeure.

Face à la douleur, Jésus n’exige PAS qu’on se comporte en héros; il se propose plutôt de marcher à nos côtés et, avec le temps, de la transformer en bénédictions.

Un Amour infini

Cette offre qui peut être éternellement refusée, ne sera cependant JAMAIS retirée.

Jésus est mort dans d’atroces souffrances qu’il avait le pouvoir d’éviter; mais alors les tiennes n’auraient JAMAIS eu de sens, ne pouvant te conduire qu’au désespoir et à la mort.

Tout chrétien devrait admettre qu’il lui est impossible de prendre la mesure de la puissance résidant dans la résurrection du Christ, car après avoir annoncé les souffrances qui devaient le conduire à la mort, Jésus a annoncé qu’il allait ressusciter le troisième jour.

Mais cela, personne l’a entendu.

Ce n’est qu’après la Pentecôte qu’on se souviendra qu’il l’avait dit, une fois les esprits enfin réconciliés avec le mystère de la souffrance dont ils n’auront désormais plus peur : « Pierre se leva et se mit à parler d’une voix forte » (Actes 2, 14).

Tel était le but de la venue du Christ sur la terre : « Il l’a fait afin de détruire par sa mort le diable, qui détient la puissance de la mort, et de délivrer ainsi ceux qui étaient comme des esclaves durant toute leur vie à cause de leur peur de la mort » (Hébreux 2, 14-15).

Toute souffrance vécue en union au Christ est salvatrice.

N’entretenez donc aucun souci (Philippiens 4, 6-7).

Bernard V.

Une famille en Jésus-Amour

Tu peux donner vie au blogue en t’abonnant ici (tous les NOUVEAUX recevront un cadeau) et sur YouTube, tu peux mettre un  » LIKE », pouce en haut en bas de la vidéo.

Ici, tu peux manifester une appréciation en sélectionnant une étoile.

Évidemment, tu as peut-être une pensée qui complète cette publication. Elle est précieuse. Il y a au bas de cette page une zone commentaire pour toi!

Une nouvelle publication et vidéo mardi prochain.

Merci de prier et de soutenir par un geste de Providence ce ministère pastoral!

Tu es de la famille INTIME de Jésus, il te veut libre et heureux!

Pierre

Quelle est ton appréciation?

Note moyenne : 4.5 / 5.   Votes : 110

Soyez le premier à voter!

Pas encore inscrit?

En plus des mises à jour du site, tu vas recevoir  mes 5 petits secrets de l’amour dans ton courriel à chaque deux jours.

Oui, je veux m’inscrire!

Vos commentaires

Il n’est plus possible d’ajouter un commentaire pour cet article.

  • Kévin

    Je vis un moment difficile, car ma soeur vient d’avoir un diagnostique de cancer. Elle est paniquée grave. Nous devons être constamment avec elle car elle veut mourir tout de suite. Beaucoup de personnes passent au travers grâce aux soins et à la grâce de Jésus. Merci de vos réflexions, la vidéo nous fait beaucoup de bien!

  • Louise

    Merci Seigneur de me prendre dans tes bras, de m’accueillir. Ta présence réchauffe et éclaire mon cœur. Amen!

  • Patricia

    Depuis toujours, je n’ai pas compris le mystère de la mort de Jésus: pourquoi FALLAIT-il qu’Il meure? Merci pour vos propos, Bernard! Je commence à comprendre qu’il le FALLAIT pour que la mort, nos souffrances ne nous fassent plus peur. elles seront suivies de résurrection dans l’autre vie et de bénédictions dans celle-ci…(« pour autant qu’on ait la foi? », reste une question pour moi! Mt 7, 14 « Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent ». Merci de m’éclairer!

    P.-S. : J’ai porté ton message à l’attention de Bernard. Pierre

  • Clau. Réunion

    C’est une JOIE de t’écouter le matin !  Dès mon réveil, vite je prends mon téléphone afin de t’écouter très attentivement. Tes paroles si précieuses sont comme une lampe qui nous éclaire afin de nous guider sur le bon chemin. Merci de nous accompagner dans notre vie spirituelle! Que Dieu te bénisse, car malgré ta santé si fragile tu nous tiens par main, tu nous protèges et guides Ses brebis au bon endroit. Merci Pierre pour ce que tu es! Merci d’être à nos côtés! Que le Seigneur pose la main sur toi et te guérisse: ALLÉLUIA ! AMEN!

  • Manon

    Merci Pierre pour cet enseignement. Ça tombe juste bien pour moi car depuis quelques temps, j’ai de la difficulté à « être pleinement présente » lors de mes rencontres avec Dieu. C’est vrai que de nos jours, beaucoup de choses tendent à nous éloigner de Dieu : trop de « trop » (loisirs, travail, télévision, réseaux sociaux, etc.).
    Merci à tous de prier pour moi, car mon père est décédé hier.
    Bonne journée et que Dieu vous bénisse tous !

    Sois assurée de ma prière! Pierre

  • Mathieu Marie

    Merci PAPA d’amour de me reconnecter à toi partout et dans tout . Je suis très heureux de te savoir dans ma vie. Par Marie nôtre mère spirituelle accorde moi la grâce d’une véritable reconnexion.

  • Sou

    C est si réconfortant tous ces beaux messages. Seigneur, pardonne-nous, parfois la souffrance nous amène à oublier ta présence dans notre vie. Père, tu es vraiment Amour! Soyez abondamment bénis. Amen!