La mort est un PASSAGE vers la GRANDE VIE

La mort est un PASSAGE vers la GRANDE VIE« La DOULEUR d’un décès » n’est pas absente de ta vie.

Ta foi, la « puissance de résurrection de Jésus » ont le pouvoir des transformer ta tristesse en joie du cœur, de l’âme.

Ta tristesse se change en joie. Incroyable, mais vrai! Alléluia!

« Vous serez tristes, mais votre tristesse se changera en joie » (Jean 16 20)

Dans ma VIDÉO d’aujourd’hui, je te témoigne de ma vision et de mon expérience, accompagnés d’un temps de prière charismatique.

Au début de la vidéo, je prends quelques minutes pour TE partager ma réaction aux dizaines de COURRIELS que j’ai reçus suite à mon partage sur la Vierge-Marie et la possibilité qu’elle ait eu d’autres enfants avec Joseph. Je savais que je prenais un grand risque en disant qu’il est possible qu’elle ait eu une vie de couple vraie, profonde, spirituelle avec son époux. Ce ne sont pas mes propres idées, mais les propos d’un très grand spécialiste de la Parole de Dieu, des écritures saintes de l’Institut pontifical de recherches biblique de Jérusalem, en Israël.

Regard cette vidéo avec paix et que la présence de l’Esprit de Dieu te touche! Amen!

Visionner la vidéo sur YouTube

Merci de laisser ton commentaire sur YouTube ou ici directement sur le blogue!

Bernard vous propose aujourd’hui une réflexion sur l’évangile du jour en Matthieu 13, 47-53 qui parle de la parabole du filet plein de poissons.

Évangile du jour

Jésus s’adapte à ceux qui l’écoutent

La mort est un PASSAGE vers la GRANDE VIEQuand elles s’adressent à des bergers, les paraboles de Jésus mettent en scène des agneaux, des brebis et des boucs et parlent parfois des loups.

Quand elles sont destinées à des travailleurs des champs, elles mettent en vedette la terre, les semences, la pluie, les plantes, la récolte.

Aux gens de la ville il parlera d’achats et de ventes.

Aux résidents des bords du lac de filets et de poissons.

Cela pour que chacun entende parler du Royaume dans la culture qui lui est propre.

C’est dire à quel point Jésus se souci d’abolir les OBSTACLES pouvant entraver notre marche vers Dieu.

La parabole qui nous est proposée aujourd’hui parle d’un filet dans lequel ont été pris toutes sortes de poissons.

Certains sont comestibles, d’autres non.

Intervient alors un tri, UN CHOIX comme dans la parabole des brebis et des boucs (Matthieu 25, 32-46) ou celle de l’ivraie et du bon grain (Matthieu 13, 24-30).

Ce tri, entre bons et mauvais, caractérise la fin des temps ou, pourrions-nous aussi dire, la fin d’un temps, celui de la séparation d’avec Dieu.

Cette séparation s’est manifestée dès l’instant où le péché originel, qui a donné naissance au temps, est survenu.

Elle n’a pas cessé de s’agrandir depuis et ce malgré tous les efforts déployés par le ciel pour y remédier; elle ira jusqu’à être éternelle pour les damnés.

Jésus insiste sur ce point : viendra un temps où les anges sépareront les bons des méchants pour jeter ces derniers dans un feu qui ne s’éteindra jamais.

Plénitude ou manque

Il ne nous est pas possible de nous faire en cette vie la moindre idée à quoi ressemblera celle que nous vivrons dans l’au-delà.

Les paraboles de Jésus nous permettent toutefois d’associer cette vie future à l’une ou l’autre de ces deux sensations que nous expérimentons quotidiennement : la plénitude ou le manque.

« Je suis venu pour que les hommes aient la vie et l’aient en plénitude » (Jean 10, 10) : tel est le projet de Dieu sur ta vie.

Mais jamais il ne se résoudra à brimer ta liberté (ton libre arbitre), une telle disposition étant étrangère (contraire) à l’amour vrai.

L’amour vrai ne peut s’épanouir que dans la liberté, toute contrainte signant son arrêt de mort.

Si le ciel correspond à un sentiment de plénitude allant sans cesse en grandissant, l’enfer pourrait bien correspondre à un sentiment de manque toujours plus vif à l’endroit de la seule chose qui ait vraiment de l’importance : se savoir aimé.

Tourner le dos au soleil ne le fait pas s’éteindre; ça ne fait que nous priver de la vivifiante bienveillance de ses rayons.

Bernard V.

Une famille de croyants

La mort est un PASSAGE vers la GRANDE VIELe blogue, la vidéo sur YouTube, le Télé-message (Canada) regroupe près de 10 0000 personnes. C’est une grande famille qui réjouit le COEUR du notre Papa du ciel.  Merci de partager nos coordonnés sur le Net!

Plusieurs membres assurent la survivance financière du ministère.  Grâce à PayPal qui offre la plus totale SÉCURITÉ, la PROVIDENCE contribuer à la survivance du blogue, de YouTube (le studio) et du service téléphonique Télé-Message (0-1-418-661-2463), la comptabilité indépendante.

Merci de prier pour le ministère et de le soutenir par un geste de bonté!

Jésus te dit : « Tu as du prix à mes yeux et je t’aime» !

Quel BONHEUR de vivre dans cette relation d’Amour céleste! Amen!

Alléluia!

Pierre

Pas encore inscrit?

En plus des mises à jour du site, tu vas recevoir  mes 5 petits secrets de l’amour dans ton courriel à chaque deux jours.

Oui, je veux m’inscrire!

Vos commentaires

3 commentaires… Ajoutez le vôtre.
  • Caroline turcotte

    Se savoir aimé est la plus belle amour à recevoir , Gratitudes à vous. De donner là paroles de Dieu , Ça me nourri à m aimer et me laisse aimer , Amen. Dieu est Amour ,oui oui, oui ?

  • A. Nicolas ADANDE

    Comme l’argile est dans la main du potier, ainsi Seigneur aide-nous à être dans ta main. Dieu qui a séparé la lumière et les ténèbres, toi qui as appelé la lumière « jour » et les ténèbres « nuit », arrache aussi nos cœurs à l’obscurité du péché et fais-nous parvenir à la vraie lumière qui est le Christ. Lui qui règne avec toi et le Saint-Esprit, maintenant et pour les siècles des siècles. Amen!

  • Louise

    Merci Seigneur Jésus de parler à mon coeur. Gloire à toi de m’acceuillir tel que je suis. Que ta Joie abonde en moi. Amen!

Laisser un commentaire

Veuillez inscrire votre commentaire, votre nom et votre adresse courriel. Votre adresse courriel ne sera pas publiée.