La ROYAUTÉ de Dieu est totalement différente

La ROYAUTÉ de Dieu est totalement différenteLa ROYAUTÉ de Dieu est totalement différente de la royauté mondaine, humaine.

Rien a voir avec les rois, les reines, les présidents, les premier-ministres, etc…

Jésus n’est pas venu pour dominer mais pour SERVIR et donner sa vie. C’est loin, même très loin des rois.

Jésus-Christ, le Fils de Dieu, ne s’est présenté avec les signes extérieurs de pouvoir MAIS avec le POUVOIR de réaliser des signes d’Amour, de guérison, de libération dans ta vie, dans celles de tous ses amis.

Les merveilles célestes sont dans l’ordinaire de ses interventions pour chacun de nous, TOI LE PREMIER. Gloire à Dieu!

Une seule condition: LA FOI, c’est à dire consentir à recevoir son AMOUR gratuit, inconditionnel.

J’ai préparé pour toi une VIDÉO sur YouTube te partageant mon humble vision de son RÈGNE, de sa royauté céleste et LUMINEUSE. Viens voir dès maintenant!

Visionner la vidéo sur YouTube

N’oublie pas de revoir à chaque jour la VIDÉO hors-série de prière en cinq (5) étapes pour réchauffer ton âme chaque jour pendant le Carême 2022.

Évangile du jour

Bernard te propose une réflexion, une méditation sur l’évangile d’aujourd’hui en Matthieu 7, 7-12. 

Demandez et vous recevrez

La ROYAUTÉ de Dieu est totalement différenteIl arrive que certaines demandes que nous adressons à Dieu ne soient PAS exaucées.

On se pose alors bien des questions, surtout lorsqu’il s’agit de la perte d’un proche: Ai-je manqué de foi? Mon esprit était-il partagé? Mes intentions étaient-elles mauvaises? Voulais-je utiliser ce que j’ai demandé pour mon « propre plaisir »? (Jacques 4, 3)

L’enseignement de Jésus est pourtant catégorique, sans nuances : « Demandez et vous recevrez » (Matthieu 7, 7)

Qu’est-ce qui ne va PAS quand nous croyons ne PAS avoir été exaucés?

On trouve dans l’épître aux Romains (Romains 8, 26-27) une révélation particulièrement éclairante sur la prière de demande.

Paul en viendra à dire, après sa fameuse rencontre sur le chemin de Damas, « nous ne savons pas prier ». (Romains 8, 26)

Édifiant acte d’humilité de la part d’un homme qui avant sa conversion montait sept fois par jour au temple pour prier, justement. Plus précisément, « nous ne savons pas quoi demander quand nous prions ».

Tout, dans le mystère de la prière de demande, réside dans ce fameux « quoi demander ».

Luc, qui rapporte ce même enseignement de Jésus (Luc 11, 9-13) lève en partie le voile sur ce mystère en ajoutant : « À combien plus forte raison le Père qui est au ciel donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent ».

Une version de la Bible va même jusqu’à compléter l’enseignement en ajoutant : « Demandez l’Esprit-Saint ».

Paul précise encore : « L’Esprit intercède lui-même pour nous en des gémissements qu’on ne peut pas exprimer avec des paroles. Et Dieu qui voit dans les cœurs comprend ce que l’Esprit Saint demande. »

Que ta volonté soit faite

« Si quelqu’un a connu ta volonté, c’est toujours parce que tu lui as accordé la Sagesse et envoyé d’en haut ton Esprit saint » (Sagesse 9, 17).

Il y a EN NOUS un esprit qui prie sans cesse le Père en des gémissements que nous ne pouvons pas comprendre.

Pourquoi?

Parce que le plan où se situe Dieu nous est complètement étranger.

Des notions comme vie éternelle ou joie parfaite n’ont aucun équivalent sur terre.

Mais l’Esprit saint qui connait aussi bien les réalités du Royaume que celles qui sont à notre niveau n’éprouve aucune difficulté à relier ces deux mondes pourtant si différents.

Le Saint Esprit est le seul à savoir ce qui est bon pour nous.

Ce qu’il faut absolument saisir c’est que la volonté de Dieu a toujours représenté, représente et représentera toujours ce qu’il y a de meilleur pour nous, même quand celle-ci nous donne de vivre des souffrances sans nom.

D’où viennent ces souffrances?

D’un refus plus ou moins conscient de ce qui est.

C’est ce que Jésus révèle à Paul, sur le chemin de Damas quand il lui déclare : « C’est en vain que tu résistes (à la vérité de qui tu es), comme l’animal qui rue contre le bâton de son maître » (Actes 26, 14)

L’acceptation pleine et entière de ce qui est comme de ce que tu es met un terme à toutes souffrances.

Ce n’est pas Dieu qui nous donne une pierre quand nous lui demandons un pain, mais notre refus de ce qui est qui transforme le pain qu’il nous donne en pierre.

« L’acceptation de ce qui est » constitue donc une grâce à demander avec insistance.

Cette acceptation est impossible sans l’aide du Saint-Esprit.

Demandez donc l’Esprit saint en toutes circonstances et vous le recevrez, inévitablement.

Bernard V.

Tu réagis comment?

La ROYAUTÉ de Dieu est totalement différenteComment as-tu reçu mon partage sur la vidéo de YouTube et le texte de Bernard?

Merci de partager en quelques mots un commentaire à tous tes amis de la famille du blogue ou du site YouTube. Tout au bas de cette page, il y a une zone commentaire pour toi!

Merci de prier et de soutenir par un geste de Providence le ministère!

Tu sais que la boutique n’existe plus. C’est maintenant une page AUDIO où tu peux télécharger tous les enseignements GRATUITEMENT. OUI!

La seule EXIGENCE est de te limiter à quelques CD par commande par jour.

Le seul désir de Jésus: te combler de sa grâce!

Alléluia!

Pierre

P.-S.: Ne manque pas aujourd’hui la vidéo spirituelle HORS SÉRIE pour le Carême 2022. Voici le lien : https://youtu.be/cXNFXeI9T3c

Pas encore inscrit?

En plus des mises à jour du site, tu vas recevoir  mes 5 petits secrets de l’amour dans ton courriel à chaque deux jours.

Oui, je veux m’inscrire!

Vos commentaires

Il n’est plus possible d’ajouter un commentaire pour cet article.

  • Pierre

    Je n’ai pas pu voir la vidéo à cause d’une connexion limitée mais j’ai lu le texte de Bernard : magnifique de sagesse,
    merci infiniment pour ce partage !

  • Henri K.

    Je veux recommander à tous de lire plusieurs fois le texte de Bernard. Il est d’une richesse incroyable .Que de choses s’expliquent. Merci Bernard ! C’est l’Esprit qui t’a guidé dans cette méditation. Amen !

  • Isabelle M

    Quels trésors aujourd’hui encore dans ta vidéo Pierre et dans la méditation de Bernard… Que de merveilles, de lumière en ce début de Carême. Vous êtes rempli du Saint Esprit et du coup moi aussi, c’est bon ! Merci mon Dieu pour ces moments délicieux que je passe avec toi. Alléluia !

  • Thomas

    Merci Pierre, quand mon cœur s’ouvre, tu me donnes à voir ce qui semble si difficile à ressentir au fond de moi. En écoutant ce témoignage, je me suis dis à moi-même « Allez, t’en fais pas, alors c’est vrai, tu peux juste mettre ta confiance dans l’abandon en Jésus ». Laisse-Le faire. Laisse tomber ». Et encore une fois, le partage de ton expérience est précieuse. Il y a comme un frémissement aussi à la lecture de votre texte Bernard. C’est pour moi une invitation à lire, à goûter et à relire encore vos textes. Ils éclairent mes pas. Le chemin est parfois sombre et vos mots sont une lampe de poche ! Merci, soyez tous les deux bénis ! Bon Carême à tous.

  • Louise

    Seigneur j’accepte ce que je suis. Merci de m’éclairer par ton Esprit-Saint. Je m’abandonne à toi Père, je suis comme un petit agneau dans les bras de ton Fils Jésus. Je ne suis plus seul. Amen!

  • Vanessa

    Méditation de Bernard très intéressante et profonde.
    J avoue avoir du mal à percevoir l Esprit saint comme un être vivant et pourtant je trouve ça merveilleux mais je n y arrive pas je bloque.
    Pourtant je sais à quel point il à son importance dans la Sainte trinité et encore plus maintenant… Je vais le demander encore et encore .. Merci de prier pour moi . Amen

  • Ample

    Merci!!! Merci!!! Pour ce gros…,.. cadeau !!! Le Saint-Esprit !!! Meilleure de Toutes Révélations venant de la part de Dieu Le Père Tout Puissant !!! Amen !!! Amen!!! Gloire et Louange à Notre Seul et Unique Dieu!!! Trinité Sainte!!! Père, Fils, Esprit Saint !!! Il y a pas d’autre, c’est bien Lui !!! Amen….,. Soit hautement loué !!! Je vous aime!!!