Vérité ou fausseté?Tu peux connaître toute la BIBLE et ne pas vivre une relation réelle avec Jésus, TON ami ÉTERNEL.

Eh oui!

Tout est dans la RELATION COEUR À COEUR que tu as avec Dieu le Père, avec Jésus son Fils, avec le Saint Esprit.

Tu es la ‘Jérusalem nouvelle (Galates 4, 26)!

C’est tout le mystère qui se cache dans l’EUCHARISTIE ».

Tu es la résidence de la TRINITÉ. (1 Corinthiens 3, 16)

Dans mon partage vidéo d’aujourd’hui sur YouTube, je te partage comment je vis «  un face à face » un coeur à coeur dans ma spiritualité.

Je LUI partage mes pauvretés et LUI me donne sa GLOIRE, sa puissance de vie. Wow!

Alléluia!

Ouvre et partage avec tes amis du Net!

Visionner la vidéo sur YouTube

Bernard Vidal, mon collaborateur depuis plus de 30 ans, te propose une réflexion sur la « fameuse » AUTORITÉ.

L’autorité

Vérité ou fausseté?« Tu n’as aucun pouvoir sur moi » (Jean 19, 11).

Dès notre plus tendre enfance, on nous inculque des règles visant à garantir l’ordre dans la famille, à l’école, dans la société…

Étrangères à bien des égards à qui nous sommes, elles visent d’abord le bien collectif en établissant les obligations et par là même, ce qui est défendu.

Il revient aux individus de s’y soumettre, sous peine d’encourir un châtiment.

Si elles ne peuvent PAS tenir compte des aspirations personnelles propres à chacun, les lois qui nous gouvernent sont tout de même censées permettre, au moins accessoirement, la croissance des individus.

Toute règle s’inscrit dans une tradition qui a besoin d’être défendue.

Du temps de Jésus, les pharisiens, scribes et autres docteurs de la Loi se posaient en ardents défenseurs de la Loi de Moïse, sans en saisir la raison d’être.

Pas étonnant que Jésus les a tant scandalisés en déclarant que « le sabbat (comprendre ici toute la Loi) était fait pour l’homme et non l’homme pour le sabbat » (Marc 2, 27).

Maintenir l’ordre par des lois ne tenant PAS compte des individus préside à l’apparition  d’une autorité écrasante s’exerçant par la contrainte.

Le Royaume des Cieux n’est PAS de cet ordre-là ou, comme Jésus le déclarera à Pilate, « Mon royaume n’est pas de ce monde » (Jean 18, 36).

Faire comme si la Loi d’Amour s’apparentait à nos pauvres tentatives humaines de rendre la justice revient à mettre « le vin nouveau dans de vieilles outres » (Matthieu 9, 17).

En situant le Royaume des Cieux «au milieu de nous », Jésus nous invite à découvrir nos lois personnelles de croissance, et à y conformer notre vie.

Aucun éléphant n’a jamais rêvé d’être un aigle, sauf dans les BANDES DESSINÉES.

Ton modèle intérieur

Saint Paul, qui ne le cédait à personne côté rigueur, du temps ou il était Saul de Tarse, finira par formuler cette « loi de croissance » relevant de la glorieuse liberté des enfants de Dieu : « Tout m’est permis, mais tout n’est pas profitable » (1 Corinthiens 6, 12).

Tout m’est permis, mais tout ne me convient pas, ne convient pas à MON modèle intérieur de croissance.

Augustin, un saint, ira encore plus loin en osant son célèbre « aime et fait ce que tu veux ».

Dieu confère la plus grande valeur, respecte infiniment ton modèle intérieur de croissance pour la simple raison que c’est lui-même qui l’a mis en toi.

Et le plus beau, c’est qu’après l’avoir fait, il vit que cela était bon.

Encore faut-il que tu en discernes le contour, non pour t’ajuster à une quelconque autorité extérieure, mais pour t’éviter d’entrer en tentation.

De tentation il n’y en a qu’une : vouloir faire de l’illusion que tu entretiens à ton sujet, la vérité en ce qui te concerne.

Ta vérité unique

Qu’est-ce qui relève de ta vérité profonde et qu’est-ce qui s’en écarte significativement?

Bien des « perdus de l’évangile » qui croyaient le savoir seront surpris de découvrir ce que JÉSUS pouvait voir en eux.

Saisir la vision que Dieu a de toi, te voir comme il te voit, ne pourra qu’ébranler la perception que tu as de toi-même : « Si tu savais… le don de Dieu! » (Jean 4, 10).

Peux-tu ENFIN admettre que Dieu puisse voir les choses différemment?

La femme surprise en flagrant délit d’adultère à qui Jésus dit « je ne te condamne pas » se savait coupable; Jésus ne dit pas le contraire, mais sait tenir compte des « circonstances atténuantes ».

Chaque fois que tu seras tenté de te culpabiliser, n’ayant pas su te conformer à ce que tu crois être la loi de Dieu, dis-toi que Jésus COMPREND jusqu’à l’origine des angoisses qui te poussent à agir et cherche à t’en libérer.

Bernard V.

Tu as une réaction?

Vérité ou fausseté?Tu as une réaction, une question, un témoignage pour compléter ces méditations, alors prends quelques secondes pour raconter à la famille du blogue ou de YouTube.

Merci de prier pour les centaines de personnes souffrantes qui lisent nos publications! Amen!

Jésus peut t’inspirer aussi un geste de Providence (via PayPal et une carte de crédit valide)! Amen!

Je te remercie à l’avance!

Alléluia!

Pierre

Pas encore inscrit?

En plus des mises à jour du site, tu vas recevoir  mes 5 petits secrets de l’amour dans ton courriel à chaque deux jours.

Oui, je veux m’inscrire!

Vos commentaires

Il n’est plus possible d’ajouter un commentaire pour cet article.

  • Philippe M

    Je suis vraiment heureux de lire la réflexion de Bernard. Je réalise que mon Dieu a pour moi une compassion qui dépasse les erreurs que je répète sans cesse depuis des années. Il m’aime inconditionnellement. Je le savais parce que Pierre nous le répète depuis des années mais là on dirait que ça me saute aux yeux. Merci pour le blogue et la vidéo. C’est une nourriture très importante pour mon âme. Dieu vous bénisse. Amen

  • S.

    Hier je suis allé à un repas avec des bénévoles de l’épicerie solidaire et j’ai bu plus que j’aurai
    dû. En rentrant mon mari m’a traité d’alcoolique et de faire un test.
    Il est toujours dans le jugement.

  • Marie rose

    Je suis émue bouleversée à chaque méditation de
    Bernard . C’est incroyable ! Merci Seigneur pour ce blog ! Pour nos frères Pierre et Bernard ! Union de prière ?

  • ADANDE

    Seigneur viens à mon aide en inspirant par ton Esprit à mieux comprendre ce que tu veux de moi e de ma famille tout en me révélant la voie à emprunter pour faire toujours ta volonté. Éloigne moi du mensonge et de toute autre iniquité qui me font éloigner en tant qu’enfant qui a besoin de son Père. Maman chérie toi à qui rien n’est impossible intercède pour moi auprès de ton fils pour nous obtenir les grâces nécessaires pour confirmer le statut d’enfant de Dieu. Saints Joseph, Padre Pio, Claire d’Assise, Yves, Sébastien, André et Expédit priez pour nous afin le procès en vue et les problèmes familiaux soient couronnés du succès au nom de Jésus le vrai justicier.

  • Jc

    Seigneur, je veux vivre au présent! Guéris ma maladie de l’inquiètude.Je veux être tout à toi jésus !Merci pour ce bel enseignement! Merci à vous 2 ! Amen! Alléluia! Je suis très contente de voir que tu prends du mieux!

  • Louise

    « Si tu savais… le don de Dieu! » (Jean 4, 10). Merci Seigneur pour ton regard de bonté et de tendresse. Amen!

  • Scano Aleccia

    Bonjour
    Vos enseignements me font beaucoup de bien et ouvre jour apre jour mon esprit
    Mon corps est malade et je me sens souvent coupable de mes actes ..je n’ai pas la force de combattre, mon seul desir c est d être liberee et de faire la volonté de Dieu et d Aimer
    Que Dieu vous bénisse et vous garde

  • Mic Lejeune

    Merci Pierre…..Je pense avoir eu un signe de Jésus il y a 3 jours…..
    Je parle avec la Sainte Vierge tous les jours pour quelle protège toutes « Ces » personnes d’Exception qui me sont chère (B , entres autres) que j’ai eu le Bonheur de rencontrer….
    Je suis heureux que tu surmonte (la) maladie…..

  • Mathieu Marie

    DIEU est vrai avec ces enfants que nous sommes et il veut qu’en retour nous soyons aussi vrai avec lui voilà pourquoi il a donné tout pouvoir de dominer tout ce vit . Merci monsieur Bernard pour ce beau message qui m’ediffie encore plus.