Versets bibliques choquants, scandaleux

Versets bibliques choquants, scandaleux

Dans les versets bibliques de Luc 14, 25-26, Jésus te parle directement.

Ces paroles peuvent paraître scandaleuses dans la bouche de Jésus, lui qui est Amour INFINI et GRATUIT.

De grandes foules faisaient route avec Jésus, Il se retourna et leur dit : « Celui qui vient à moi ne peut pas être mon disciple s’il ne HAIT pas son père, sa mère, sa femme, (son époux,) ses frères, ses sœurs et même sa propre personne. Celui qui ne porte pas sa croix et ne me suit pas ne peut pas être mon disciple » (Luc 14, 25-26).

Ces paroles résonnent dans TA vie et n’en doute pas dans la mienne aussi.

Jésus ne peut pas dire de nous aimer comme LUI nous as aimés (Jean 13, 34-35) et dire une chose pareille.

C’est la clé du message de Jésus, son commandement nouveau.

Depuis mes études bibliques, j’ai entendu des prédications, lu des textes qui tentaient d’adoucir, de civiliser ce texte, de le rendre dans la vision de la bonne morale chrétienne : « il faut aimer et non haïr ».

Plusieurs traductions de la Bible propose « sans me préférer à son père, sa mère, etc. ».

Pourtant, dans mes recherches bibliques sur la version originale en Hébreux, dont la Bible d’André Chouraqui, édition du Cerf, c’est bien le mot « haïr » que Jésus emploie.

Les chrétiens ont travesti cette Parole de Dieu en « parole humaine ». La « Bonne Nouvelle », « qui fait toutes choses nouvelles » (Apocalypse 21, 5) est devenu une loi stérile, sans effet profond, morte qui te replace TOUJOURS devant tes vieilles maladies incurables.

Car la « HAINE » est impossible à guérir.

La chance de notre vie

Te rends-tu compte de la chance que Jésus veut te donner?

Jésus te dit par ce verset ce qui ne va pas dans ta vie personnelle, ce qui te fait souffrir depuis tant de temps, ce qui te donne des frustrations, déceptions, complexes, cauchemars : c’est la haine de ta famille.

Oh! c’est très difficile à percevoir, à accepter, surtout si tu as eu une famille que tu qualifies de pas trop mauvaise.

j’ai pris quatre jours à réfléchir, à m’interroger sur ma propre vie pour en arriver à voir que j’avais bien des petites blessures, rancœurs, jalousies, etc. au fond de moi. Mises bout à bout, dans un contexte de tension, de faiblesse, de fatigue, elles pourraient éclater en paysage de haine. Oui, j’avoue!

Ça ne vient pas sur le coup, mais c’est là bien congelé au fond du cœur, emballé sous vide.

Si tu n’es pas MALADE, jamais tu ne peux être guéri!

Attention! Jésus ne nous dit PAS d’haïr nos proches, mais de CONSTATER que la haine est là au fond de nous-mêmes, de toi-même.

En t’offrant à l’Amour infini avec cette charge de haine en toi face à ta famille, l’obstacle entre toi et Jésus fond, disparaît.

Jésus saisit l’occasion pour entrer en relation très intime, profonde, constante avec toi.

Prière

Seigneur d’Amour,

Tes paroles, parfois déroutantes, résonnent aujourd’hui avec une profondeur insondable.

Je suis devant une vérité brutale.

Tu me mets  face à ma pauvreté la plus profonde. 

Mes haines, dissimulées sous des couches de savoir vivre et de bonnes intentions, sont aujourd’hui mises à nu devant moi et du coup devant toi.

Aujourd’hui, chose extraordinaire,  tu m’offres l’opportunité d’une véritable guérison, avec en prime le bonheur d’être ton disciple.

Alléluia!

Ma pauvreté devient un chemin de communion plus profonde avec toi.

Oui, je consens à ton Amour!

Amen!

Une vidéo difficile

La vidéo d’aujourd’hui n’a pas été facile à concevoir et enregistrer.

Je me suis demandé durant plusieurs jours comment te laisser entraîner dans la puissance divine qui fait « toutes choses nouvelles », qui transforme ta faiblesse en force, ta tristesse et morosité en joie, surtout ta culpabilité en véritable LIBERTÉ.

Ouvre maintenant!

Visionner la vidéo sur YouTube

Ceci n’est que le début de cette réflexion « pas habituelle ». Jésus a bien dit : haïr.

J’espère que tu as des questions, irritations, réflexions, intentions que tu peux écrire ici tout au bas de la page et dans la zone commentaires de la page YouTube.

Merci de la générosité que plusieurs ont manifestée!

Que l’Esprit saint qui désire t’enseigner tout sur la « Parole de Vie » t’anime, te guide!

Pierre

Pas encore inscrit?

En plus des mises à jour du site, tu vas recevoir  mes 5 petits secrets de l’amour dans ton courriel à chaque deux jours.

Oui, je veux m’inscrire!

Vos commentaires

9 commentaires… Ajoutez le vôtre.
  • Noella

    Quand j’ai lu votre réflexion, j’ai été franchement choquée. Dans ma Bible, c’était marqué aimer PLUS que son père, sa mère, etc. pas haïr comme vous le citez. Puis, je n’en suis pas restée là. J’ai appelé une amie qui a plusieurs versions de la Bible, c’est une protestante. Elle m’a rappelée et le résultats était 4 fois sur 5 le mot était bien haïr. Pas contente, je suis allée voir sur Google la version de Chouraqui basée sur l’Hébreux original. Encore haïr dans Luc 15, 26. Bon! J’ai relu votre texte 3 fois, et regardez votre vidéo une seconde fois. J’ai enfin compris que Jésus nous attend avec notre plus grande pauvreté de notre nature charnelle. Un immense merci Pierre, c’est fantastique le bien que vous faites aujourd’hui. Je prie pour vous sincèrement. amen!

  • Isabelle

    Bravo! Belle profondeur et grand courage! Cette démarche proposée, dirigée par le Saint-Esprit, possède un pouvoir très libérateur si accompagnée par la Puissance de Vérité et de transparence du Souffle Sacré! Merci d’avoir osé Pierre!

    Réponse : Oui, cela m’a pris du courage. Je sais que plusieurs comprendrons et que d’autres non. Merci de ton partage Isabelle!

  • HIEGEL

    OH PIERRE combien vous soulagez mon coeur dévasté!
    Je suis désolee de vous avoir donne tant de mal mais a présent je sais que ici bas,j’ai trouvé un véritable ami qui ne me condanne pas mais essaie de me comprendre et de m’aider!
    A très bientot pour des nouvelles!PRENEZ SOIN DE VOUS!Amicallement!

  • Marie-Rose

    Hier soir je discutais avec mon époux car j’étais dans une telle
    Souffrance ! Et oui tant d’années à souffrir ! Du côté de ma famille que j’ai pourtant aimé ! Et la famille de mon mari en pleine succession qui depuis des années sont aveuglés par l’argent ! Aujourd’hui tout refait surface ! On pardonne mais ça recommence et les blessures non guéries refont surfaces ! Hier en ouvrant ma boîte j’ai eu l’impression que c’était Jésus qui me parlait ! Cette prière magnifique !j’ai du m’arrêter pour la lire car j’ai été prise de sanglots !et oui ces paroles de Jésus déroute …

  • Delphine

    Je comprends ce sentiment de non accomplissement et de non paix qui m’animent souvent. Les blessures sont profondes et constantes. C’est vrai Jésus, j’ai un sentiment de colère pour certains membres de ma famille, des amis et collègues qui m’ont terriblement blessé et pour qui le pardon ne peut venir que de toi. Malgré mes prières, à la lumière de cet enseignement, je m’abandonne à ta miséricorde et te demande de m’aider à t’offrir ces blessures et cette rancœur.
    Je demande la grâce d’accorder un pardon véritable à tous ceux qui m’ont offensé et que je reçoive le pardon de ceux que j’ai aussi offensé.

  • Flo

    Merci Pierre d’avoir de l’audace! J’ai fait de la théologie chez les dominicains, mais je n’ai jamais entendu cette interprétation si profonde…. Cela nous oblige à aller ouvrir nos vieux tombeaux pour laisser la lumière y entrer… soyez béni !

  • Serge Vallieres

    L’être humain est la seule créature sur terre ayant le pouvoir d’aimer. Cependant une médaille a toujours deux faces. Le verso de l’amour c’est la haine. C’est comme la vie la mort, on aime la vie et l’on hait la mort. Pour réflexion.

  • claudine

    C’est toujours très difficile pour moi de comprendre ces paroles de Jésus, même après en avoir discuté avec des amis. Le mot HAÏR n’est pas comparable à « me préférer », ni à « donner la 1ère place. Comment haïr mon père etc, et aimer mes ennemis? Qui peut être disciple du Christ? Bizarrement, Jésus dit  » ne pas haïr son père, sa mère, sa femme, … » et pas son mari?

  • Mathieu Marie

    La haine est un petit mot qui déclenche tous les vices .Je me rappelle si comme c’était hier mon père m’avait acheté des habits que je n’ai pas aimé parce que je voulais des habits de marques ou des habits qui étaient à la mode et ma marate constatant cela est allées dire à mon père qui s’était déplacé en me donnant les habits et mon père tout furieux à son retour a remis les habits à mon grand frère depuis lors plus d’habits venant de lui à mon niveau. A chaque fois que les fêtes arrivent j’avais cette haine contre ma marate.

Laisser un commentaire

Veuillez inscrire votre commentaire, votre nom et votre adresse courriel. Votre adresse courriel ne sera pas publiée.